Week-end BELGIQUE 2019

with Pas de commentaire

Voyage en Belgique Du 03 au 05 mai 2019

À l’occasion du Tournoi international des jeunes pousses, pour la 5ème saison consécutive, nous allons nous déplacer en car jusqu’à Neufchâteau, en Belgique, pour un agréable week-end de sport et de découvertes.

ATTENTION : La liste des participant.e.s au voyage étant limitée et devant être communiqué auprès des organisateurs le plus tôt possible, et afin de pouvoir nous organiser au mieux le week-end, vous avez jusqu’au vendredi 19 avril 2019 pour vous inscrire sur le site ! Pour toute question concernant le voyage, me contacter directement (thomas@cefc.fr ou secretariat@cefc.fr 0685700829)

Il s’agit d’une escapade pour toute la famille, que vous soyez athlètes, arbitres, touristes, ou accompagnant.e.s. Le CEFC organise ce voyage depuis déjà plusieurs saisons et est très fier de renouveler l’expérience de cet échange européen et international avec le Cercle D’Escrime de Neufchâteau, situé dans la province du Luxembourg en Belgique. Trois compétitions y sont organisés durant la même journée: l’une pour les enfants, le Tournoi des Jeunes Pousse pour les escrimeur.se.s de 9 à 14 ans (2010 à 2005) et deux compétitions loisir au fleuret et à l’épée, pour les M17 à Vétéran.e.s (les 2004 sont autorisés à participer au tournoi). Vous pouvez télécharger ci-dessous l’annonce du tournoi :

C’est un moment convivial et propice pour faire de l’escrime et pour se rencontrer, tout en s’amusant beaucoup !

Au programme pour la visite dominicale cette année : Visite du Château de Bouillon, Le plus ancien et le plus intéressant vestige de la féodalité en Belgique.
Un spectacle de fauconnerie est prévu dans l’après midi, après la visite guidée

Enfants non accompagnés

Nous serons suffisamment d’accompagnateur.trice.s, ainsi que d’encadrant.e.s et nous pouvons prendre avec nous les quelques enfants non accompagnés. Pour les mineur.e.s non accompagné.e.s, veuillez s’il vous plaît remplir et fournir les documents suivants:

  • Sa carte d’identité ou son passeport ;
  • l’autorisation de sortie du territoire (AST) dûment complétée et signée par la personne dépositaire de l’autorité parentale. Il s’agit du formulaire cerfa n°15646 que vous pouvez télécharger ici
  • la photocopie de la pièce d’identité du parent signataire du formulaire.

Programme  :

Samedi 05 mai 2019

Compétitions sportives :

TOURNOI DES JEUNES POUSSES
Fleuret garçons et filles
épée loisir mixte fleuret loisir mixte
U10 (2009,2010)
U12 (2008, 2007)
U14 (2006, 2005),
M17, M20
Senior et vétéran-e-s
Le 2004 accepté.e.s
M17, M20
Senior et vétéran-e-s
Le 2004 accepté.e.s

Dimanche 06 mai 2019

  •  Au programme le dimanche :
  • 12H30 à 13H30 : Pique-nique
  • 13H à 15H : visite guidée du Château de Bouillon – Chasse au trésor avec le guide pour les enfants de moins de 12 ans.
  • 15H30 à 16H30 : Spectacle de fauconnerie au Château de Bouillon.

Voyage :

  • Départ en car du collège Gambetta vendredi 03 mai 2019 à 18 heures
  • Retour en car dimanche 06 mai au soir (prévoir une arrivée au collège Gambetta entre 21h et 22h)

Hébergement :

  • Au Centre du Lac à Neufchâteau (adjacent au gymnase ou se dérouleront les compétitions) dans des chambres de 2, 4 ou 6 personnes.

Repas inclus :

  • le dîner du samedi soir au Centre du Lac
  • le pique-nique du dimanche lors de l’excursion; le repas sur l’aire d’autoroute pour le dimanche soir
  • les petits déjeuners des samedi et dimanche matin au Centre du Lac

Tarifs (car + hébergement + repas)

  • 165 euros par personne
  • 290 euros pour deux personnes de la même famille
  • 350 euros pour trois personnes de la même famille
  • 400 euros pour quatre personnes de la même famille

Pour ceux qui viendraient en voiture

  • 110 euros par personne (hébergement + repas + activités)

À propos des tarifs :

Frais à prévoir : l’achat de sandwichs/gaufres à la buvette de la compétition pour le repas de midi le samedi 04 mai. La buvette du Tournoi des Jeunes Pousses est tenue par les parents du Cercle d’Escrime de Neufchâteau, les tarifs y sont modiques et le choix très abondant. La compétition dure toute la journée, aussi il faut prévoir non seulement l’achat d’un déjeuner, mais également un peu d’argent pour le goûter. Nous prévoyons une pause pique-nique, avec des provisions de voyage, pour le repas des enfants et des grands pour le trajet du retour du dimanche 05 mai au soir, où les sandwichs seront préparés lors d’une pause sur une aire d’autoroute.

À propos du centre d’hébergement

2015 Deplacement Belgique Tournoi jeunes Pousses
20150328_185640

Le centre du lac, jouxte le centre sportif. Il est confortable et bien équipé : des jeux pour les petits et les grands, des distributeurs… Les chambres sont agréables et spacieuses (chambres de 2, 4, 6 ou 8 places) avec de magnifiques salles de bains.

Les petits déjeuners et les repas servis dans le centre sont abondants et savoureux. Et à moins que les enfants ne décident cette année encore de déclencher une joyeuse révolution, on y dort très bien ! À vrai dire, même dans ce cas là on y dort tellement bien que très peu de parents se sont réveillés.

À propos du Tournoi international des jeunes pousses

L’image contient peut-être : texte

C’est une épreuve internationale faisant partie du calendrier national belge, et qui donne des points aux jeunes athlètes pour le classement national belge. Il s’agit d’une épreuve de grande qualité sportive, sérieuse, engagée, mais aussi disputée dans un bel esprit de fête internationale pour l’escrime.
Lors du tournoi, bar/buvette est à la disposition des participant.e.s. Il y a également un stand d’escrime d’un marchand belge d’escrime proposant la vente de matériel d’escrime ainsi qu’un service d’armurerie.

Le tournoi se déroule dans le centre sportif, à 10 mètres du centre du Lac où nous serons logés.

Pour plus d’informations, consultez le site du Cercle d’escrime de Neufchâteau

Gazette de rentrée du CEFC

with Pas de commentaire

La deuxième partie de la saison est lancée ! De nombreux rendez-vous et activités nous attendent dans cette fin de saison : mois de mars compétitif et d’évaluations, de la fête et du voyage en avril, de la Belgique et du CHALLENGE en mai, jusqu’au moi de juin et notre fête de clôture. 

Avant de bien commencer sur le nouveau cycle du mois de mars-avril 2019, nous voudrions féliciter les 32 stagiaires. Un nombre exceptionnel pour un stage en période de vacances scolaires. La réussite de ce stage n’aurait pas été possible sans un groupe d’escrimeur.se.s motivé.e.s courageux, plein de joie et d’envie et de nos 3 encadrant.e.s, accompagnés du moniteur en formation Pablo Rey. En savoir plus

LES GRANDS RENDEZ VOUS DU CEFC

  • Le Passage des Blasons 2019

Il s’agit d’un grand rendez-vous annuel pour les élèves et les encadrant.e.s du CEFC. Il se dérouleront sur deux séances du samedi, de 9h30 à 14h30, les 30 mars et 06 avril 2019, au Gymnase du Collège Gambetta. Un rattrapage est prévu samedi 11 mai 2019 aux heures de cours habituelles, toujours au Gymnase du Collège Gambetta. Pour en savoir plus

  • Voyage en Belgique 2019 (Neufchâteau, du vendredi 03 mai au dimanche 05 mai 2019)

À l’occasion du “Tournoi des Jeunes Pousses”, compétition d’escrime au fleuret pour les enfants de 2010 à 2005, et des tournois loisir épée et fleuret M17 à Vétérans (2004 autorisé.e.s), organisés samedi 04 mai 2019 par le Cercle d’Escrime de Neufchâteau (Belgique), le CEFC organise un déplacement en car pour le week-end. Départ vendredi soir, compétition le samedi pour les enfants et les adultes, excursion dimanche (à venir)

  • Championnat Régional Escrime Fauteuil et Challenge CEFC : deux événements organisés par le club

Le dimanche 19 mai 2019, le CEFC organisera le Championnat Ile de France Handisport et une exhibition pour les Déficient.e.s Visuels. L’événement aura lieu au Gymnase du collège Gambetta.

le dimanche 26 mai 2019, au Gymnase Louis Lumière (Paris 20ème) : notre 7ème Challenge CEFC, tournoi de fleuret M9 (équipes de 2) M11 (équipes de 3) M13 Filles, M13 Garçons. Comme l’an passé, le tournoi M13 est ouvert aux tireur.se.s en situation de handicap. Il donne par ailleurs des points pour le Classement de la Ligue de Paris Filles & Garçons.

Cher.e.s bénévoles, chers jeunes, parents : nous comptons sur votre énergie et votre implication sur ces deux grands événements organisés par le club. Votre aide nous est précieuse et améliore grandement la bonne tenue et l’excellence de nos manifestations . Chers parents, vos talents culinaires seront particulièrement appréciés pour garnir les buvettes du 19 et 26 mai !

  • Les compétitions mars/ avril

Maître Eddy aura le plaisir d’accompagner nos 4 jeunes CEFC qualifié.e.s pour la 1/2 finale nationale de la Fêtes des jeunes 2019 à Roanne Dimanche 31 mars 2019 . Celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de se qualifier pourront toujours disputer le Championnat de Paris M15 Fleuret le dimanche 14 avril 2019 à Elisabeth. La Fête des Jeunes aura lieu à Hénin-Beaumont les 22 et 23 juin 2019.

Les samedi 16 et 17 mars, les M17 iront à la bagarre au Circuit National de Chilly Mazarin; nouvelle chance une semaine plus tard dimanche 24 mars 2019 au Championnat Ile de France Fleuret. Les épreuves permettent aux escrimeur.se.s de prétendre à une qualification au Championnats de France M17 (Narbonne, 19 mai 2019). Vous pouvez télécharger la feuille de route.

Les M9 et M11 pourront disputer l’EDJ n°3 le week-end du 06-07 avril à la Salle d’Armes de Montparnasse. Le dernier Entraînement des Jeunes aura lieu samedi 08 juin 2019, par équipes, au Gymnase Elisabeth. Les M13 ont rendez vous le 24 mars pour la Ligue n°2 (lieu encore incertain). La finale M13 est prévue le samedi 09 juin au Gymnase Elisabeth.

  • Le Stage International de Naples, Italie (21-28 avril 2019)

Le CEFC organisera son 3ème stage de la saison 2018-2019 à Naples, en Italie. Guidé.e.s par la “régionale de l’étape”, la Maîtresse Donatella Guercia, les franco-cubain.e.s vont découvrir la richesse d’une ville exceptionnelle, ainsi que les conseils du “Maestro” Sandro Cuomo, directeur de la sélection nationale transalpine à l’Epée.

Naples
  • Fêtes du CEFC

Deux belles “fiestas” à l’occasion de cette deuxième partie de saison : le CEFC fêtera Pâques avec la Chasse aux oeufs pour les petit.e.s du CEFC le 13 avril dans la matinée. Le Club se réunira une dernière fois au Gymnase Gambetta lors de la saison 2018-2019 à l’occasion de la Fête du Club, Le Stage International de Naples, Italie (21-28 avril 2019)

Passage des Blasons 2019

with Un commentaire

Chaque année, les encadrant.e.s du Cercle d’Escrime Franco-Cubain organisent, sur deux séances, l’examen des blasons. Que représentent-ils? A quoi servent-ils? Qui doit se présenter à l’examen? Décryptage et réponses.

  • L’apprentissage

Les “blasons”, sont des grades, de niveau et d’échelons différents, qui sont la marque d’un passage d’une étape dans l’apprentissage et la progression, technique, pratique, et pédagogique du parcours des jeunes escrimeur.se.s . Il s’adressent essentiellement aux escrimeur.se.s de 9 à 15 ans. Ils sont accompagné par l’outil pédagogique que possède chaque escrimeur.se dès son arrivée au club : le “Livret des Blasons“. Créée par des maîtres d’armes et développé par la Fédération Française d’escrime, c’est l’outil, illustré et commenté, de l’apprentissage des règles de bases de l’escrime, des plus simples au plus complexes. La dernière édition date d’il y a une dizaine d’années, et il est régulièrement remis au goût du jour, d’un point de vue réglementaire et esthétique. Pour les élèves, il est le point de repère pour savoir où ils en sont; ils peuvent à ce titre, le consulter dès qu’ils le souhaitent. Au CEFC, cet outil sert de base pédagogique et pratique pour donner la couleur et la thématique de la séance jour. Il contient des notions fondamentales du règlement des 3 armes, ainsi que des notions fondamentales du lexique de l’escrime, simplifiées et adaptées au jeunes public. Il nous semble extrêmement important de familiariser les escrimeur.se.s, y compris les plus jeunes, avec un apport théorique. La formation d’un.e escrimeur.se se fait à la fois sur la piste, sur la compréhension des mots et des règles, mais aussi sur le jugement (l’arbitrage, tient à ce titre une place toute particulière).

Résultat de recherche d'images pour "livret des blasons"
  • Les blasons : un grade de progression et un passeport à la compétition

Il existe 4 grades de blasons, dans l’ordre d’apprentissage de l’escrime. Le blason jaune, le blason rouge, le blason bleu, et le blason vert. Ces quatre blasons représentent un passeport vers les compétition d’escrime comme tireur (jaune, bleu, rouge) ou comme étape pour devenir jeune arbitre (vert). Proposés comme témoignage de la progression logique des enfants et jeunes escrimeur.se.s, leur obtention doit permettre a chacun.e de se valoriser. La compétition d’escrime n’est cependant pas une suite obligatoire après l’obtention du blason adéquat. Elle est et doit rester un choix pour chacun.e. Les encadrant.e.s du CEFC, par goût du jeu, tend naturellement à proposer aux enfants et jeunes de disputer des compétitions, adaptées au niveau de chacun. Elles sont ainsi une manière de valoriser et de renforcer l’acquisition du/des blason(s).

Le CEFC propose son propre blason pour les tou.te.s petit.e.s : le “Blason Chevaleresse & Chevalier”. Créée par le Maître Eddy Patterson Betancourt pour combler un manque dans les petites catégories, notamment les M7. En âge de comprendre, nous aidons et aiguillons les escrimeur.se.s débutant sur les notions élémentaires grâce aux illustrations du livret. Il sert de “tremplin” pour préparer au blason jaune et familiarise avec les notions complexes. Voici les blasons “officiels” de la FFE :

Le blason jaune : il se destine essentiellement aux petites catégories (M9, et M11 débutant.e.s et dès M9 première année) et à tout.e.s les jeunes débutant.e.s. Le choix du CEFC est de faire passer le blason jaune à des escrimeur.se.s qui démarrent l’activité un peu plus tard (13 et plus), pour consolider leur apprentissage basique de la technique et des règles d’usage. Pour les plus petit.e.s, il contient les notions de base de civilité (saluer maîtres en fin de séance et, évidemment, les adversaires, victoire ou défaite, au début de chaque combat) d’équilibre (la position et posture de garde) et de coordination (savoir attaquer et défendre, en dissociant haut et bas du corps). Le blason jaune est essentiel pour comprendre les comportements à adopter ou à bannir dans une salle d’armes, afin de pratiquer l’escrime en toute sécurité. Pour les escrimeur.se.s M9 et M11 débutant.e.s, l’obtention du blason jaune permet de disputer les rencontres dites “EDJ : Entraînement des Jeunes“, organisées par la Ligue d’Escrime de Paris. Ce sont des tournois interclubs amicaux, mixte, sans classement ou élimination directe, pour découvrir l’ambiance de la compétition d’escrime.

La page 4 du livret des blasons, dans le blason jaune contient les grandes “valeurs” de l’escrime (politesse, fair-play, persévérance, goût de l’effort, coopération, entraide, maîtrise de soi). Elles ne sont pas des mantras ou du paternalisme, mais bel et bien tout ce qui se passe sur et en dehors des pistes. On peut estimer qu’elle est la page la plus importante. Seul gros bémol, elles sont toutes écrites au masculin ! Nous n’oublions pas, lors des séances de les féminiser !

Le blason rouge : il s’adresse aux escrimeur.se.s ayant déjà obtenu leur blason jaune. Dans l’ordre de progression logique, il est accessible dès la catégorie M11 deuxième année. Il est également destiné aux débutant.e.s ados ayant déjà facilement obtenu le blason jaune. Ses contenus théoriques et techniques solidifient les enchaînements d’attaque et de défense. L’apport essentiel concerne un apprentissage plus développé du lexique et la dénomination des actions (exemple : une parade est une action défensive, une marche est une préparation etc.). Il marque aussi une progression sur l’autonomie des enfants en leur donnant leur premier rôle d’assistant de l’arbitre (l’assesseur) et des notions de jeunes arbitre (l’apprentissage de la “convention”, la règle qui régit le combat au fleuret et au sabre). Le port du blason rouge est obligatoire pour disputer les compétitions M13 organisées par la Ligue de Paris. Nous estimons cependant que certains escrimeur.se.s débutant.e.s n’ayant pas encore obtenu le blason rouge, par leur maturité technique et théorique rapidement acquise, sont aptes à la compétition. Ils ne bénéficient cependant pas d’un passe droit et doivent obtenir leur blason rouge par examen.

Le blason bleu : seul les escrimeur.se.s ayant déjà obtenu les blasons jaune et rouge peuvent se présenter à l’examen du blason bleu. Il concerne ainsi les escrimeur.se.s confirmé.e.s dès la catégorie M13 deuxième année blason rouge et plus. Son contenu théorique est solide : il approfondit le règlement et les termes techniques. Il autonomise l’escrimeur.se sur l’arbitrage et la phrase d’armes, la conduite d’un match entre deux tireur.se.s, ainsi que la gestion d’une poule et son remplissage. Il doit également témoigner de la progression technique des escrimeur.se.s, qui doivent maîtriser les coups de bases et approfondir la connaissance et l’application des techniques plus complexes. Il doit également créer un jeu d’escrimeur propre à chacun.e et commencer à développer un sens tactique et stratégique. Il n’est pas réellement accessible aux benjamin débutant.e.s, c’est pourquoi nous ne voulons pas brûler les étapes pour ces escrimeur.se.s. Cependant, comme pour le blason rouge, nous pouvons seuls estimer, que le jeune escrimeur.se ayant montré de solides aptitudes techniques, physiques et comportementales, est apte à la compétition d’escrime. Comme pour les blasons rouges, le blason “bleu” “par procuration” doit se passer en confirmation par examen. Le blason bleu est obligatoire pour disputer les compétitions M15 de Ligue, ou les compétitions régionales ou nationales.

Astuce des Maîtres.sse.s : blason bleu et vert, il est conseillé de jeter un coup d’oeil aux “Fautes et Sanctions du Règlement International FIE”. Le document est téléchargeable et consultable sur le lien ci-dessous.

Le blason vert : une fois le blason bleu obtenu, l’escrimeur.se est en mesure de se présenter à l’examen du blason vert, celui du jeune arbitre. Le blason vert a la particularité d’être une partie du livret qui concerne uniquement l’arbitrage et ses règles. Sur le livret FFE, il est surtout orienté sur les armes dites de “convention” (la règle de combat départageant un “coup double” soit deux tireur.se.s se touchant ensemble). Au CEFC, la plupart des jeunes escrimeur.se.s sont formés au fleuret et à la convention arbitrale qui en découle. Les questionnaires d’arbitrage peuvent contenir des questions aux trois armes. Nous réfléchissons également comment intégrer le sabre et l’épée. Le blason vert est un examen théorique et pratique : il donne les outils nécessaires à l’escrimeur.se pour comprendre le règlement Fédéral et International (de manière simplifiée) et les accompagne dans leur formation de jeune arbitre au club. L’arbitrage n’est pas un apprentissage annexe de l’escrimeur.se : il fait partie de manière intégrale de sa formation. Une fois les règles de bases et la maîtrise de l’arme acquise, il est le dernier échelon, chez les jeunes, pour devenir un escrimeur tout à fait complet. L’obtention du diplôme du blason vert donne la possibilité de se présenter à l’examen d’entrée en formation interdépartementale. L’examen d’entrée est national (Journée National de l’Arbitrage ou JNA) et a lieu fin septembre début octobre.

Depuis 2 saisons, nous tâchons de former plus de jeunes arbitres. En 2017-2018, le CEFC a fait rentrer 4 élèves en formation de jeune arbitre et 3 élèves en formation en 2018-2019. La règle suivante prévaut en compétition d’escrime : 1 arbitre doit être engagé par le club à partir de l’inscription de 4 tireur.se.s ou d’une équipe. Nous rappelons à tous.tes que sans arbitre, il n’y a pas de compétition !

  • L’examen du blason au CEFC : un choix pédagogique

L’apprentissage des blasons ainsi que l’étude de son livret tiennent au CEFC une place centrale. Depuis la création du CEFC en 2006, nous avons procédé au “passage des blasons” par la tenue d’un examen sur deux sessions du samedi. Une étape écrite (un questionnaire de 10 à 20 questions, selon le degré de blason) et une étape “pratique”. Cette dernière se déroule devant un.e examinateur.trice (un maître, animateur, ou escrimeur.se expérimenté.e). Chez les petit.e.s, l’examen pratique consiste en un petit enchaînement technique avec l’arme. L’examinateur.trice aura à observer et évaluer leur connaissances et leurs acquis. Pour le blason bleu, l’escrimeur.se devra répondre à quelques questions après visionnage d’une vidéo d’un assaut de compétition. Pour ce qui concerne le passage du blason vert, il s’agit de placer l’escrimeur.se en situation autonome d’arbitrage et d’observer, puis de conseiller la/le jeune arbitre sur les points à améliorer, à l’aide d’une grille d’évaluation et d’observation.

Il est important de rappeler qu’aucun examen n’est éliminatoire. Une notre inférieure à 10/20 passe au rattrapage. Pour les encadrant.e.s, les blasons nous servent de point idéal pour savoir où en est l’enfant dans l’escrime, et sur quel(s) point(s) le faire progresser. Il s’agit, avant d’être un examen, d’un outil de formation pédagogique.

Cette année, l’examen écrit aura lieu le samedi 30 mars 2019 de 9h30 à 14h30; l’examen pratique aura lieu le samedi 06 avril 2019 de 9h30 à 14h30. Un rattrapage est prévu samedi 11 mai 2019, aux heures de cours de chaque catégorie. Tous les examens ont lieu au Gymnase Gambetta.

  • Le déroulé des épreuves

L’épreuve écrite dure 45 minutes. Les escrimeur.se.s doivent répondre à un petit questionnaire (entre 10 et 20 questions)
L’épreuve pratique dure entre 05 et 10 minutes, passage individuel avec un jury.
Les enfants, s’il vous plaît, venez en tenue d’escrime pour les deux épreuves :

Horaires et DatesCatégorieBlasonépreuve
30 mars 9h30 à 10h30M7Chevalierécrite
30 mars 10h30 à 11h30M9Jauneécrite
30 mars 11h30 à 13hM11Jaune et Rougeécrite
30 mars 13h à 14h30M13-M15Jaune à Vertécrite
06 avril 9h30 à 10h30M7Chevalierpratique
06 avril 10h30 à 11h30M9Jaunepratique
06 avril 11h30 à 13hM11Jaune et Rougepratique
06 avril 13h à 14h30M13-M15Jaune à Vertpratique
  • L’obtention et la remise des diplômes

La réussite à l’examen est attestée en fin de saison par un diplôme imprimé et signé par le/s maître.sse.s d’armes. L’escrimeur se verra remettre un petit blason, un petit écusson à coudre sur la veste d’escrime (du côté du bras non armé !). La remise des récompenses, diplômes et blasons, aura lieu lors d’une cérémonie, lors de la Fête annuelle du club de clôture de fin de saison le samedi 29 juin 2019 au Gymnase Gambetta.

Pour toute autre question n’hésitez pas à nous contacter. Bonnes révisions et bonne chance pour votre examen !

Thomas Fioretti

Escrime et bonne humeur au Stage d’Hiver CEFC !

with Pas de commentaire

Du 25 au 27 février, le CEFC organisait sont deuxième stage d’escrime de la saison 2018-2019. Un enchaînement sportif de 3 intenses demi-journées faites d’efforts, d’entrain et d’émotions.

Nous tenions, avant toute chose, à remercier la présence de votre enfant au Stage d’HIVER de perfectionnement, 2ème stage de la saison sportive 2018-2019. Le stage s’est déroulé en 4 séances de 2x 2h lundi 25 février et mardi 26 février et une séance de 4h, mercredi 27 février 2019  au Gymnase du collège Léon Gambetta. Le choix de disputer lors de la dernière journée une rencontre par équipes mixte, en mélangeant les petit.e.s et grand.e.s escrimeur.se.s a été une vraie réussite, et l’expérience devra être renouvelée.
Au total, ce stage a regroupé 31 participant.e.s, 3 encadrant.e.s, 1 encadrant en formation (Pablo Rey) et 1 un arbitre du club le mercredi (Rayan Sadli, également participant du stage lundi et mardi comme tireur)
Merci à tous les parents venus assister au derniers assauts mercredi, et vu les enfants du CEFC repartir avec une petite médaille et d’excellents souvenirs en notre compagnie.

  • Lundi 25 février 2019

Groupe M9-M11 : Après l’arrivée des jeunes stagiaires et une rapide présentation, nous sommes rentrés en action avec un groupe plus important qu’au précédent stage de la Toussaint, avec une séparation en deux groupes cette fois ci entre enfants (M9/M11) et “jeunes et ados” (M13 à M17). Après une petite introduction à l’arbitrage, les enfants ont pu travailler équilibre et coordination avec la Maîtresse Donatella, puis effectuer un travail spécifique avec l’arme avec Maître Thomas. Entre deux assauts, les Maîtres.sse.s ont pu prendre en main, de manière individualisée, les enfants. Les assauts à l’électrique constituent un “plus” dans la catégorie M9, généralement disputés au fleuret moucheté dans ces catégories. L’habillage, puis la familiarisation avec le matériel électrique font également partie de l’apprentissage et donnent plus d’autonomie aux jeunes escrimeur.se.s

Groupe M13 à M17 : Arrivée éparpillée des escrimeur.se.s, à qui nous avions annoncé 12h30. Les adolescents, moins bien réveillées, sont davantage recadré.e.s durant ce stage sur leur comportement et les règles d’usage, étant plus familiers sur les règles d’une salle d’arme et de l’escrime et sont censés être plus autonomes. L’exercice, durant ces trois journées, a été profitable.Le début de journée a commencé par un petit rappel de la gestuelle, du rôle de l’arbitre dans un match, ainsi qu’une explication théorique de la convention au fleuret (règle de combat départageant les tireur.se.s en cas de coup double). Les leçons ont été données aux élèves durant les assauts, après les échauffements de la Maîtresse Donatella et le travail avec l’arme avec le Maître Thomas.

  • Mardi 26 février 2019

Groupe M9-M11 : la matinée s’est déroulée en deux phases

  1. Formes de jeu dans un espace libre, puis en cercle avec le Maître Eddy. L’échauffement a mis tout le monde de bonne humeur avant les assauts.
  2. Début des poules avec les 8 M9/M11 (2 poules de 4 élèves). Quelques pleurs après les premières défaites, demandent une remobilisation des encadrant.e.s pour repartir du bon pied. Le tableau et les places sont tirées. La finale est remportée par Alexina (M11) contre Sadi (M11).

Groupe M13 à M17

la matinée s’est déroulée en deux phases

  1. Une forme jouée (inhabituelle pour les “grand.e.s”), qui a eu un certain succès. Une autre forme de “jeu” était mise en place pour les retardataires avec une punition (travail physique de renforcement musculaire et de pliométrie).
  2. La phase de rencontres, durant laquelle nous avons scindé le groupe en 2 : M13 puis M15-M17.
    Les M13 étant plus nombreux, nous avons disputé 1 simple tour de poule sans tableau.
    Les M15-M17, plus rapides dans l’enchaînement des matches, ont pu terminer leur tableau jusqu’à la finale.
  • Mercredi 27 février 2019

Le rendez vous est donné à tous les enfants et jeunes à 10h. Après un échauffement général, nous lançons la compétition par équipes. La particularité de ce tournoi inhabituel et de mélanger les âges et les catégories. D’après les classements M11/M9, M13 et M15-M17, nous tentons d’équilibrer les forces et les gabarits !

9 équipes étaient ainsi en lice, où les grand.e.s ont pu guider les plus jeunes, mais ces derniers n’étaient pas en reste et ont encouragé leur coéquipier.e.s avec beaucoup d’énergie !

Merci à tous les stagiaires pour cette très belle rencontre en équipes!

Equipes
#1B
Aida Khellaf
Christian De Reviers
Merlin Pannier
2 Victoires en poules
2 victoires au tableau
Victoire en finale contre l’équipe D
#2D
Louise Mercier Le Quellec
Pablo Duprat Frias
Colin Czernich
1 victoire 1 défaite en poule
2 victoires au tableau
Défaite en finale contre l’équipe B
#3E
Loreline Carella
Baptiste Amet
Gaspard Medeiros
2 Victoires en poules
2 Victoires au tableau
Défaite en ½ finale contre l’équipe B
Victoire pour la 3ème place contre l’équipe F
#4F
Céleste Medeiros
Nils Poncet
Maxime Spanoudis
Pas de victoires en poules
2 Victoires au tableau
Défaite au tableau contre l’équipe D
Défaite pour la 3ème place contre l’équipe D
#5H
Camille Réguigne-Gancher
Sean Finn Beulz
Achille Cornet
2 victoires en poules
Défaite au 1er tour
2 matches de classement remportés
Victoire pour la 5ème place contre l’équipe C
#6C
Ambre Luisada
Sadi Collette Larmoyer
Sekou Sylla
1 Victoire et 1 défaite en poules
Défaite au 1er tour
1 victoire et 1 défaite pour les matches de classement 5 à 8
Défaite pour la 5ème place contre l’équipe C
#7G
Aurianne Viet
Mathias Fourcade
Yal Rey
1 victoire et 1 défaite en poules
1 victoire et 1 défaite pour les matches de classement de 5 à 8
Victoire pour la 7ème place contre Equipe A
#8A
Alexina Chaïdakis
Alois Cariou
Pierre Hacquard
Pas de victoires en poules
2 défaites pour les matches de classement 5 à 8
Défaite pour la 8ème place contre  l’équipe G
#9J
Gwen Liam Beulz
Ugo Duplenne
Elouan Réguigne Grancher
Victor Harang
Pas de victoires

Here Comes The Sun

with Pas de commentaire

Le long programme du week-end pluvieux du 09 et 10 février, au gymnase Élisabeth, enchaînant les rencontres adultes loisir, M11, M9 & M15, n’a pas empêché les sportif.ve.s du CEFC de rayonner, bien au contraire…

La matinée du samedi 09 avait démarré fort pour le CEFC avec des victoires : d’abord sur la piste, avec celle de Simon Brouard, au sabre, et celle de Vladimir Manenti au fleuret, dans les rencontres adultes loisir. On peut y ajouter une troisième, plus symbolique mais tout aussi décisive : le CEFC a présenté, pour la première fois de son histoire, des compétitrices et compétiteurs aux 3 armes, dans une même journée de compétition ! Bravo à tous, escrimeurs, Silvio Carella & Simon (sabre), Frédéric Medeiros & Vladimir (fleuret), Pierre Portal & Thomas Breiner (épée).

A la fin de la rencontre des adultes, le gymnase s’est petit à petit remplis des M11 venu.e.s en nombre s’inscrire au 2ème Entraînement des Jeunes, et premier tournoi par équipes de l’année. Le relais intergénérationnel se fait simplement, Silvio étant même resté applaudir les assauts de nos équipe, en bon
compagnon d’armes !

En dessous de 11 ans, le terme de “compétition” n’est pas adéquat. Il résonne comme une mise en concurrence trop précoce, pour des enfants ne distinguant pas toujours bien les différences une séance d’initiation, un jeu d’escrime, un entraînement ou une rencontre par équipes. Faire de la compétition est et doit rester un choix, à la fois pour découvrir ses qualités, apprendre à mieux se connaître, mais aussi défier d’autres escrimeur.se.s . Pour les enfants du CEFC, il s’agit avant tout d’apprentissage du combat, teinté de camaraderie sincère. Choisissant de mêler en équipes filles & garçons, grands et petits débutants, nous estimons qu’il s’agit d’un grand exercice pour la suite, et non de quête de victoire immédiate. Ne dit on pas à nos licencié.e.s à longueur d’entraînement, comme le livret l’indique, d’être “persévérant.e” (il faudra, d’ailleurs, un jour ou l’autre, féminiser ces écrits et les adapter à 2019)? Si nos équipes ne visitent pas aujourd’hui les altitudes de la Division 1, n’en faisons pas toute une histoire. La participation de 5 équipes CEFC en M11, 4 équipes en M9, 24 enfants au total (40 compétiteur.trice.s CEFC sur l’ensemble du week end) suffit amplement à faire briller l’étoile et faire résonner de plus en plus fort l”Hasta La Victoria Siempre“. Notre culture de la victoire se développe surtout sur l’endurance, et le refus de l’abandon, quel que soit l’issue du combat.
Un immense bravo aux patient.e.s enfants aux parents, du samedi, et le soutien mutuel affiché. Félicitations aux équipier.e.s. Félicitations à Adam Morsli, Pierreloup Jones, Arsène Ledoux, Victor Maldonado & Élie Derai qui participaient à leur toute première rencontre d’escrime de Ligue !

M11
CEFC 1 : Pénélope Mairie, Tancrède Grangé-Yassa, Virgile Marchais
CEFC 2 : Marianne Pansier, Mathéo Araujo-Athanazio, Adam Morsli
CEFC 3 : Pierreloup Jones, Merlin Pannier, Nino Poirier-Dona
CEFC 4 : Daphné Parcelier-Tarnaud, Arthur Gillis Jolivet, Benjamin Jolivet
CEFC 5 : Élie Derai, Arsène Ledoux, Simon Reboul

M9 :
CEFC 1 : Aidan Le Mercier Raveedranathan, Victor Cortès
CEFC 2 : Justine Jolivet, Clémence Kiss, Éléonore Mairie
CEFC 3 : Diane Olry, Victor Maldonado
CEFC 4 : Joachim Esmiol Robin Nivet

Bravo à toutes et tous la prochaine rencontre “EDJ M11-M9 individuel n°3” aura lieu à Montparnasse en avril (6 ou 7 avril, date en attente de confirmation).

***

Les filles du CEFC, pendant ce temps là, prenaient leur mal en patience. Aida, Lilou, Loreline & Sasha, s’étaient portés présentes, dès 16h, pour en découdre. Une longue attente, est un bel exercice pour l’escrimeur.se, qui doit apprendre à composer entre le temps de réflexion et le temps de l’action. Patience que ne possède pas encore Aida, sur-classée, dans tous les sens : benjamine, forte dans sa catégorie, auteure d’un exploit au mois d’octobre (3ème des minimes), mais depuis, dépassée par ses nerfs, ses émotions, et l’envie de trop bien faire.
J’ai souvent répété que la patience et la persévérance finissent par récompenser les escrimeur.se.s: la généreuse et assidue des tournoi Sasha, décroche une première “V”; ça n’est pas la lune, et les plus sceptiques en hausseront peut-être les épaules. Mais celle ou celui qui a déjà affronté l’adversité, et parfois enchaîné les défaites, savent tout le prix des victoires et leur saveur. Lilou, elle aussi auteure d’une victoire 4 touches à 3, au temps, en a courageusement remporté une autre, en terme de confiance en soi. Le CEFC a dans ses rangs de dignes représentantes !
Pour Loreline, il s’agissait d’une longue parenthèse sans compétitions parisiennes, joliment refermée par un tableau de 16, signature d’un retour remarqué parmi ces compétitrices. Le jeu en vaut la peine, puisque c’est toute sourire, que la jeune fille décroche une très probable sa première qualification nationale, le 31 mars prochain à Roanne. La fierté éprouvée, par nous, encadrant.e.s, doit au moins autant à la récompense de ces résultats de l’entraînement, que le courage participatif du groupe de jeunes filles, volontaires, heureuses sur la piste et en dehors.

***

Mais qui est l’escrimeur caché derrière Andréa? 🙂

Toujours pas de soleil dimanche matin, et malgré la bonne ambiance régnant entre les assauts, les garçons déçoivent et sont déçus de leur prestation. Humbles, ils reconnaissent volontiers les coups de moins bien et savent qu’ils n’ont pas tous été à la hauteur des attentes. Nerveux, Sékou, victime d’une injustice comptable en poule, doit son salut à un arbitre et à un encadrement bienvieillant pour ne pas avoir le “seum” pendant 1h. Plus détendu, peut être un peu trop, il signe quelque minutes plus tard une victoire pleine d’insolence au tableau de 64. Sa compétition est à l’image des garçons du jour, variant d’un match à l’autre, de la désinvolture à la sieste, en passant par l’agacement et le manque de créativité et de clairvoyance. Rayons de soleil dans la grisaille, Gaspard Medeiros, assez ordinaire dimanche (18ème) et Maxime, hauts et bas compris (25ème) vont sans doute valider leur ticket pour la 1/2 finale de la Fête des Jeunes. Alois et Pablo, Andréa & Élouan, avec leurs moyens du jour, ont vécu des jours meilleurs, mais leur camaraderie fait toujours plaisir à voir. Pablo & Maxime, auteur d’un match fratricide finalement remporté par le mieux classé des deux, fut le crève cœur d’une matinée contrastée.

Mammamia, qu’ai-je donc fait?

***

Finissons ce petit compte-rendu en n’oubliant pas de signaler ceci : si 35 jeunes & enfants ont pu participer aux rencontre de ce week-end, c’est en partie grâce à nos jeunes et excellents arbitres. Un remerciement appuyé à Gaspard Medeiros & Élouan Réguigne Grancher, ayant arbitré toute l’après midi, les deux compétitions des enfants, et Rayan Sadli, qui a arbitré la compétition féminine, puis masculine M15 le lendemain.

Thomas Fioretti

Résultats M15
Filles (23 participantes) : Aida 14ème (3v 2 d en poules), Loreline Carella, 15ème (1v en poules), Sasha Ayraud 19ème, Lilou Straebler, 20ème (1v en poules)
Garçons (54 participants) : Gaspard Medeiros (4v 1d en poules), Sékou Sylla 19ème (3v 3d en poules) Maxime Spanoudis 25ème (2v 3d en poules), Pablo Duprat Frias 40ème (1v en poules) Alois Cariou (1v en poules) André Van Acker, 48ème (1v en poules) Élouan Réguigne Grancher 49ème.

Le CEFC déroule sa piste !

with Pas de commentaire

La première piste d’escrime tapis, aux couleurs et logo du CEFC, nous est parvenue !

Testée mercredi soir par les adultes du groupe handi-valides, on peut dire qu’elle tient la route ! Sans accroche, ni adhésif installé, elle a plutôt bien tenu le rythme soutenu des assauts.

Cette piste d’escrime sur tapis métallique se destine aux grands événements du CEFC, comme le CHALLENGE CEFC 2019 ou l’Open Handi 2019, mais également aux valides ainsi qu’aux tireur.se.s déficient.e.s visuels, qui, on pourra permettre un accueil encore mieux adapté pour de nouvelles et nouveaux pratiquant.e.s D.V.

L’occasion était également donnée d’effectuer des réglages et finitions des appareils d’escrime fixés au mur. La “nouvelle salle” Gambetta, désormais plus adaptée à la pratique de l’escrime et au confort des adhérent.e.s est désormais bientôt prête !



Restez branché.e.s !

with Pas de commentaire

Alors que le CEFC achève des travaux d’aménagement pour accueillir une nouvelle installation d’escrime dans la salle d’armes de Gambetta, les escrimeur.se.s du Cercle ont clôturé un mois de compétition intense, à la Halle Carpentier pour la Zone H2024, première grande étape menant à la Fête des Jeunes…

Dimanche 20 janvier 2019 : bonbons, médaille, et émoji

3 filles (Aida, Camille, Céleste) & 4 garçons (Colin, Gwen Liam, Oskar, Yal) : le CEFC a engagé une petite troupe pour disputer le Challenge Richelieu, organisé par le club de Rueil Malmaison. L’épreuve, très relevée, est appréciée des clubs de la Ligue de Versailles & Créteil, mais aussi des parisien.ne.s, puisque les points marqués par les fleurettistes sont comptabilisés pour établir le classement M13 de la Ligue de Paris. La catégorie des benjamin.e.s regroupe des escrimeur.se.s disputant des tournois de “jeunes”. C’est l’âge de tenir ses premières poignées “cross” et où les aptitudes de chacun se précisent. Pour nos CEFC, c’est avant tout la découverte d’un monde plus grand : 154 inscrits, 59 tireuses chez les filles, 30 club représentés. WOW. Les chiffres, comme l’ambiance sérieuse et organisée du Challenge, déroulent le tapis aux échéances régionales et nationales qui attendent dans les mois et années à venir, nos petit.e.s escrimeur.se.s

Chez les garçons c’est Yal, avec 4 victoires, et Gwen Liam, avec 3 victoires, qui vont tirer leur épingle du jeu au premier tour de poules. Yal aura d’ailleurs l’occasion de se “tester” en Division 1, avec moins de réussite qu’au tour n°1 (1 victoires en poules). Exempt du t.128 de la D2, Gwen Liam sera battu avec les honneurs 8 touches à 5 au tour suivant. Oskar avec 2 victoires, tombe au tableau de 64 la D2 après un match superbe de courage, perdu 8 touches à 7 ! Moins de succès pour Colin, avec 1 victoire en poule, battu au tableau de 128, 8 touches à 5. Dans l’ensemble, les garçons, combatifs, en apprentissage, ne repartent pas découragés.

La génération 2006-2007 des filles, emmenée par l’abonnée aux joutes du dimanche, Aida Khellaf, possède l’insouciance et la joie des gagnantes. Céleste et Camille, sans trop de victoires dans leur sac ce jour-là, ne pensent même pas en termes de médailles et de coupes. Bien qu’elles vivent une compétition difficile (1 victoire pour chacune en poules, battues au tableau), elles ne troqueraient pas le bonheur d’être ensemble et pareil entrain pour une quelconque récompense sur une estrade. Celles ci font toujours plaisir à l’athlète, mais la joie et le plaisir à concourir seront indissociables des succès. L’un n’ira pas sans l’autre, et la jeune Aida a sûrement pu s’en inspirer : 2ème du tournoi, elle repart, en plus d’une jolie coupe, avec un grande boîte de bonbons et de friandises, qu’elle redistribue à ses ami.e.s du club. Rires et sourires sont échangés, et la compagnie de leur maîtresse Donatella guide les pas de nos petit.e.s ce jour là. Le reste de la “team” des maîtres, occupés à préparer la nouvelles salle d’armes, recevront une bonne quantité de sucre, avec la visite des filles, et quelques tonnes d’émojis sur leur téléphone ! De quoi se donner du courage pour passer le tunnel du grand chantier et gagner un autre type de combat !

Dimanche 27 janvier 2019, Zone IDF fleuret M15 : des CEFC sonnés, mais jamais K.O. !

L’an dernier, lors de la même épreuve de Zone, toujours à Carpentier, deux de nos jeunes étaient mis au tapis par la grippe avant de combattre. Pas de bol pour Élouan, cloué au lit, et rebelote pour Maxime, décidément maudit en l’hiver. De 7, l’effectif passe à 5, avec les garçons Alois, Pablo, et Gaspard, et nos vaillantes, Aida & Solveig. Les “2005”, première année M15, auront une nouvelle chance, en plus de cette saison 2018-2019, l’an prochain, de disputer la fameuse “Fête des Jeunes”, regroupant les escrimeur.se.s les plus performant.e.s chez les moins de 15 ans. Au delà de l’opportunité qu’elle représente, la Fête des Jeunes est un horizon et une invitation, à prendre son intitulé au pied de la lettre : faites vous plaisir, puisqu’il est dit que l’escrime ne doit pas devenir une corvée, malgré l’âpreté des combats qu’elle met en scène. Touchés, Alois et Pablo signent une compétition similaire avec une victoire en poules et une courte défaite au tableau. Chez les filles, Solveig continue de s’accrocher, malgré l’enchaînement des défaites. qui ne reflètent pas toujours le niveau réel de l’escrimeur. Rien n’est pourtant plus traître, que de de se laisser griser par le parfum de la victoire ou de garder trop longtemps les idées noires après un échec.

Aida et Gaspard, malgré leur jeune âge, ont déjà roulé leur bosse. Leur expérience, une semaine plus tard, au Marathon de Fleuret, dans la même enceinte Carpentier, leur servira pour la suite du chemin. Y compris pour Aida, malgré la tête des mauvais jours et des mauvaises humeurs ! Sa défaite de justesse au tableau de 64 lors de la Zone H2024, 10 touches à 8, lui servira pour construire son parcours. Oubliant vite les succès d’hier, Aida rumine ses défaites et balaie un peu rapidement les bonnes choses. Elle aura à apprendre de son camarade, le jeune Gaspard Medeiros, bon 20ème sur 164 escrimeurs en régional, sait relativiser ses victoires et défaites, même les plus dures: comme celle qu’il vient de vivre ce dimanche, d’une seule touche, 10 à 9, subie au tableau de 32. En écoutant patiemment les explications de l’arbitre, Gaspard a pu saisir le sens profond du jeu : la décision d’un jour sera rejouée dans une semaine, un mois, pour un autre résultat, livrant une autre vérité. La formation à une telle leçon d’armes n’a pas de prix chez nos jeunes sportifs, en quête de sens dans leur dépassement de soi.

Le même jour, nos vétérans ne se posaient pas le problème dans les mêmes termes, dans le Nord, à Faches Thumesnil, lors du circuit national vétérans, disputé au fleuret et au sabre. Thiébaud, passé un peu à côté de sa compétition ce jour là, et Matthieu, dont les sensations ont été aussi bonnes que ses résultats (14ème au final), sont évidemment là pour le plaisir, après une belle route dans le monde de l’escrime.

Dimanche 03 février 2019 : du beau bronze pour Matteo en Escrime Fauteuil !

Du côté de Val d’Europe, c’est un troisième podium consécutif, pour notre escrimeur Matteo Luthi, qui dispute désormais régulièrement les compétitions d’épée handisport et les tournois en fauteuil ! Après avoir obtenu deux titres de Champion épée Ile de France, il se présentait dimanche en outsider, où il retrouvait son grand copain Moussa, du CSINI, et un nouvel adversaire, Quentin du Masque de Fer de Lyon. Après une poule plutôt diesel (3 v 2d), Matteo finit 3ème avec une belle médaille !

***

Pendant ce temps là, durant le mois de janvier, les “maestros” ont mis la main à la pâte en fixant aux murs du gymnase Gambetta, les futurs panneaux répétiteurs de signalisations des touches, pour que les licencié.e.s du CEFC puissent profiter pleinement des pistes et disputer des assauts aux armes électriques de manière plus régulière. Pendant ces travaux, nos jeunes ont fièrement représenté les couleurs durant un mois de janvier fou, de Clermont à Rueil, en passant par les assauts de nos amis espagnols Maria et Carlos, de passage en Ile de France, aux tournois de Coupe du Monde de St Maur, et de Paris à Coubertin. Les combats au fleuret simple, durant tout le mois de janvier, tout comme la minutieuse confection des câbles et tests électriques, ont forgé une patience pour tous. La recette des futures victoires se situe quelque part dans ces jours de persévérance et de travail collectif.

Thomas Fioretti

un grand merci à notre arbitre des compétitions M13 M15 Florent “Joker” Bauger et notre accompagnateur- animateur Pablo Rey !

Inscription aux compétitions : le programme de Février

with Pas de commentaire

La tenue de compétition sportive le samedi n’interrompt pas, sauf exception prévue dans notre calendrier sportif (sortie pédagogique au CIP, Fête des Jeunes) nos activités habituelles du samedi matin : les séances d’escrime du samedi 09 février M7 à M15 seront bien évidemment assurées par nos encandrant.e.s

ENTRAINEMENT DES JEUNES N°2 – M9 équipe de 2, M11 équipe de 3 – Gymnase Elisabeth, samedi 09 Février 2019

La Ligue d’Académie d’Escrime de Paris organise Samedi 09 Février 2019 le deuxième “Entraînement des Jeunes” (EDJ) de la saison 2018-2019. La rencontre concerne les enfants des catégories M9 (né.e.s en 2010 et 2011) et M11 (né.e.s en 2008 et 2009), titulaires du blason jaune (l’obtention et le port de ce celui ci est obligatoire pour participer aux rencontres organisées par la Ligue).

Ces rencontres, sans classement, sont ouvertes aux licencié.e.s d’escrime à Paris, et ont pour but de faire découvrir la compétition d’escrime. Pour le CEFC, ces rencontres amicales ont avant tout un but pédagogique : montrer ses aptitudes techniques, mettre en avant le courage et la volonté des enfants, mais surtout S’AMUSER 😉

Les épreuves auront lieu par équipes, au fleuret non électrique, moucheté pour le M9 (lames 0), au fleuret électrique pour les M11 (lame 0 ou 2). ATTENTION : Tou.te.s les escrimeur.se.s doivent apporter leur équipement d’escrime complet (masque, gant, sous cuirasse de protection et bustier pour les dames, veste, pantalon d’escrime, chaussettes montantes et baskets de sport; bouteille d’eau et petit goûter sont les petits plus pour nos petit.e.s sportif.ve.s 😉 ) Si votre enfant possède du matériel électrique, il doit l’emmener sur place. Pour celles et ceux qui ne possèdent pas l’équipement électrique (fil de corps, cuirasse et fleuret électrique) du matériel électrique nécessaire sera fourni sur place par les encadrant.e.s du CEFC. Veuillez s’il vous plaît rendre le matériel avant le départ des escrimeur.se.s aux encadrant.e.s du CEFC.
Pour les parents présents, ainsi qu’au enfants : les “EDJ” durent généralement entre 2h30 et 3h. Les enfants sont récompensés en fin de tournoi, restez jusqu’au bout du tournoi pour assister à cette petite cérémonie, ainsi qu’à la photo de groupe.

  • Équipes de 3 en M11 (Début des inscriptions à 13h, fin des inscriptions à 13h15)
  • Équipes de 2 en M9 (Début des inscriptions à 15h30, fin des inscriptions à 15h45)

Ces rencontres auront lieu au Gymnase Élisabeth, 14ème arrondissement (Métro Porte d’Orléans, ligne 4 ou Tramway T3).

Afin de nous organiser au mieux, et de constituer des équipes complètes, veuillez, s’il vous plaît remplir le formulaire ci dessous pour confirmer la participation de votre enfant. Les pré-inscriptions sont effectuées par les maître.sse.s d’armes sur le site de la Fédération Française d’Escrime, jusqu’au vendredi 08 23h59. Les inscriptions des tireur.se.s se fait sur place. Le tarif est de 30 euros pour les équipes complètes en M11, et de 20 euros pour l’équipe complète en M9 (soit 10 euros par participant). Attention, il faut que l’équipe soit complète et présente le jour de la compétition pour pouvoir inscrire les enfants. Un désistement ou un forfait de dernière minute pénalisera l’équipe, les enfants, et les encadrant.e.s parfois contraint de recomposer toutes les équipes. La composition des équipes sera faite au préalable par les maîtres d’armes et sera annoncée aux enfants sur place.

Les enfants inscrits à la compétition, et seulement celles et ceux qui seront préalablement inscrit.e.s, sont dispensés des séances habituelles M9 et M11 du samedi matin au collège Gambetta. Pour celles et ceux qui ne participent pas au tournoi, rendez vous à l’entraînement, qui sera évidemment assuré par nos maître.sse.s d’armes.

CID n°1 M15 Fleuret Dames & Hommes, Gymnase Élisabeth, 
09 & 10 février 2019

Le 09 et 10 février auront lieu, également au Gymnase Élisabeth (Porte d’Orléans), les deux compétitions de Ligue n°1 (annulée en décembre, et reportée à cette date), au fleuret, catégorie M15, dames et hommes :

  • L’épreuve dames aura lieu samedi 09 février (début des inscriptions 16h, fin des inscriptions à 16h 15)
  • L’épreuves garçons aura lieu dimanche 10 février (début des inscriptions à 8h30, fin des inscriptions à 8h45)

Les filles participant à la compétition de fleuret sont évidemment dispensés de l’entraînement du 09 à la salle de Gambetta. La rencontre compte pour le classement de la Ligue d’Escrime de Paris. Nous connaîtrons la liste des qualifié.e.s pour l’épreuve nationale interzone de Roanne (31 Mars 2019) à l’issue du nouveau classement de Ligue actualisé après cette compétition.

Voici l’annonce de la compétition :

Rencontre adultes Loisir, samedi 09 février 2019, Gymnase Élisabeth, Porte d’Orléans

Veuillez trouvez ci dessous, l’annonce de la compétition Loisir aux 3 armes “Moins de 5 ans de licence Fédérale”. Ces rencontres, sans classement, sont destinées aux pratiquant.e.s qui ont surtout envie de s’amuser, et pratiquer de l’escrime avec d’autres parisien.ne.s, qu’il soit grand débutant.e.s ou d’un niveau en progression, quelle que soit l’arme.
Les rencontres de Sabre sont ouvertes aux licenciés ayant pratiqué plus de 5 ans, ainsi qu’aux M20 débutant.e.s.

Veuillez s’il vous plaît nous confirmer, via le formulaire ci dessous ou en nous contactant via secretariat@cefc.fr

Catégorie :

Week-end volcanique pour le CEFC

with Pas de commentaire

Alors qu’une partie du CEFC était en sortie au Challenge International de Paris, j’accompagnais les M17 Cécile François et Rayan Sadli au Circuit National “Élite”, organisé par le Stade Clermontois. Au pied des volcans d’Auvergne, le chemin vers les cimes demande patience et effort…

Il est 7h lorsque nous nous donnons rendez vous devant le Collège Gambetta, de là où Didier, le papa de Cécile, va prendre la route pour nous mener jusqu’au centre de la carte de France. Dans un épais brouillard, c’est un début de matinée bien silencieuse, où règne le calme des trajets aux aurores. A l’arrière du véhicule, le repos de nos jeunes avant l’entrée dans l’arène est bercé par le ronron du moteur sur l’autoroute. Sur le trajet, je prends des nouvelles de mes compagnons d’armes présents dans les gradins de Coubertin pour assister à la Coupe du Monde de Fleuret. Dans la journée, le téléphone du coach va vibrer au moins autant que l’entraîneur lui-même devant les assauts.

On est prêts à faire du bruit pour Carlos, j’ai apporté un drapeau de l’Espagne” me signale Pablo Rey.

Revivez les matches de LLavador sur la piste jaune, lors du Challenge International de Paris 2019 ! https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=5_k8_ct9fnk

L’ambiance de la Coupe du Monde s’annonce explosive. Mon regret de ne pas assister au CIP va être pondéré par l’agréable sensation d’être porté par tout un club. Nous recevons beaucoup de marques de soutien, de courage et d’affection durant la journée. Dans un sport où chaque touche compte, où chaque match remporté est une fierté et un accomplissement, les mots des parisien.ne.s nous électrisent et nous rassurent pour aller plus loin. Le courage des camarades d’armes a du sens tout au long d’un week-end qui pourrait paraître interminable pour des jeunes de 15 ou 16 ans, à l’âge où l’exigence des parcours scolaires ressemblent à s’y méprendre, à ceux des combattant.e.s

Carlos gagne 15-13 son premier match

Les nouvelles sont bonnes du côté du 16ème arrondissement où notre cher ami espagnol franchit, non sans difficulté, le premier tour. Il faudrait évoquer un jour, plus longuement, ce qu’implique pour un athlète l’entrée dans une compétition d’escrime, la tension que génèrent les matches d’ouverture, le saut dans le vide qu’ils représentent. La nervosité des deux adversaires, qui se retourne selon les circonstances contre l’un ou l’autre dans l’opposition qui s’ensuit, peut vous donner des ailes ou vous couper les jambes. La réelle victoire se joue dans ces moments d’abandon et de don total de soi, ce qui rend si belle et si fragile notre discipline.

Lors de l’arrivée dans l’immense Maison des Sports, il faut prendre ses marques. Je fais le “tour du propriétaire” en compagnie de Rayan, qui dispute son premier “Clermont”. Cécile, venue sur la pointe des pieds l’an dernier, est cette fois ci plus à l’aise dans les allées du stade. Prévue pour 16h, c’est pour elle l’heure de la détente avant le début des poules, avec les copines Valence & Charlotte. Son jeune camarade, comme sur ces épreuves où les garçons sont très nombreux, ignore encore si il va démarrer son tournoi à 14h ou… 16h. Je suis soulagé de le voir inscrit dans la première vague des poules. Le temps d’attente est l’ennemi de l’escrimeur.se. Ces longues plages de suspensions laissent la place à la gamberge, aux interrogations, et aux matches fantasmés, disputés dans la tête avant de les réaliser sur la piste.
Le premier combat, disions nous, c’est le plus dur à passer ! Le gaucher espagnol a franchi l’obstacle Porte de St Cloud, mais pas l’accrocheur “franco-cubain”… Battu 5-4 d’entrée sur une touche discutable, les débuts sont décevants. Pas démuni, Rayan va finalement accrocher 2 victoires, annonciatrices d’un tableau potentiellement compliqué, mais aussi porteuses d’espoir au vu des circonstances (2 défaites 5-4 qui auraient pu transformer la feuille de stats…)

L’entame est plus sereine pour Cécile : une victoire autoritaire 5-1. Elle va y ajouter 1 défaite et 3 victoires supplémentaires. Un forfait, sur abandon, pour la malheureuse lyonnaise du Masque de Fer Maëlle Moreau (à la dernière touche de son dernier match !), la prive d’une précieuse victoire supplémentaire pour le classement. Un micro-événement, qui ne lui posera pas de souci au moment de valider son passeport d’entrée dans le tableau principal du dimanche : une victoire 15 touches à 9 contre la Montpelliéraine Godfroy. Un petit clin d’oeil à l’année passée, encore, où elle s’était retrouvée du mauvais côté de la barrière, battue par Emma Gaborit… sur un score absolument identique.

Affrontant le 89ème du classement, je dis simplement à Rayan qu’il n’a pas grand chose à perdre et qu’il doit simplement de pratiquer l’escrime qu’il aime, afin de vivre sans regrets, la tête haute, quoi qu’il arrive. Plus facile à dire qu’à faire. Plus simple à énoncer qu’à vivre. Quand on a 15 ans et qu’on a la “garra”, comme celle du CEFC, on ne parcourt pas 800 km en un week-end pour s’avouer vaincu. Mais je me trompe dans la formule. Le regard de Rayan n’est pas celui d’un escrimeur qui n’a rien à perdre : c’est la mine ferme et fermée d’un jeune homme bien décidé à se “dépouiller” pour passer l’obstacle. Pour le dire de manière plus forte : la résignation ne fait pas partie de notre ADN; être prêt à perdre pour gagner un jour , c’est l’âme même du CEFC. Il suffit de quelques touches pour faire résonner le stade de son premier cri libérateur. Une telle détermination vient de loin, de la part d’un jeune homme aussi avare en paroles que généreux sur la piste et en dehors. Victorieux 15 touches à 6, en grande maîtrise, il signe sa première qualification dominicale en Circuit National.

Quelques minutes après la victoire de Cécile, escrimeur.se.s, coach et accompagnateur, vivent un moment de douce euphorie, contrarié par les larmes et le désarroi de la pauvre petite Valence, éliminée après la première journée, mais consolée par Cécile. Malgré tout, la soirée s’annonce aussi agréable que le climat auvergnat du soir.

***

Notre objectif nous a fait (un temps) oublier les joutes mondiales parisiennes. Les Sms se font plus rares, et c’est mauvais signe pour Carlos. Il est effectivement battu au tableau de 32 par le japonais Saito. 18ème au final, il reste cependant à la même place au classement mondial, et peut ainsi espérer de belles choses pour la fin de la saison. Brillant tout au long du tournoi, l’Italien Alessio Foconi “bisse” et remporte un exceptionnel doublé, comme l’avaient fait avant lui l’Allemand Benjamin Kleibrink (2006, 2007) et l’Américain Race Imboden (2015, 2016).

Les matches du CIP, du tableau de 64 jusqu’à la finale, sont visibles sur la Chaîne Youtube de la FFE

https://www.youtube.com/watch?v=MpHvLOAKkPo&t=1323s

***

Dimanche, arrivée sur place à 8h, un peu avant le début de la compétition. Les sourires ne sont plus de mise. La tension est cette fois plus importante. Enchaîner un deuxième jour intense de sport n’est une habitude pour nos cadet.te.s. La route s’élève, l’oxygène se fait plus rare, comme au vélo. Pas de victoire pour Rayan durant les 3 premiers matches, idem pour Cécile. Le fin gaucher est en colère contre lui même, et ce n’est pourtant pas le moment. Dans l’autre salle, à l’autre bout de la maison des Sports, c’est plutôt la déprime pour sa camarade. L’heure n’est pourtant pas à la morale, mais au contraire au discours d’inversion des tendances : ne rien lâcher, et transformer cette colère en rage de vaincre, la tristesse et le spleen en feu d’artifices. Parfois rien ne marche, et Rayan confondra rage de vaincre et rage tout court. Et il arrive que le déclic attendu arrive, au moins un temps, puisque Cécile arrache, grâce à deux victoires salutaires, la qualification pour le “grand tableau” de 64. Battue par l’excellente Sabine Teaca (Alençon, 8ème de la compétition), la jeune franco-cubaine apparaît un peu frustrée de sa journée et de son résultat final.

Au delà des chiffres bruts, le CEFC peut être fier de voir ces jeunes gens se battre, à armes égales, dans le grand bain des habitué.e.s, des routiniers des week-end de piste. Leur fraîcheur et leur naïveté ne leur suffit peut-être pas encore à atteindre les sommets des classements, mais construit et affirme leur caractère, petit à petit. “Hasta la Victoria Siempre” me glissent les Maître.sse.s Dona & Eddy, pour conclure. On peut mettre une touche seulement si l’on a conscience de pouvoir peut-être être touché. On ne peut gagner un match à l’avance qu’en sachant qu’on peut aussi le perdre. Le jeu en vaut la chandelle, et nos deux espoirs le comprendront sans doute un jour, avec le temps.

Thomas Fioretti

Résultats :
Samedi 12 janvier, Pré-tournoi
Cécile François : 3 Victoires 1 Défaite au 1er tour de poules; 35ème après les poules. Victoire au tableau de 128 contre Lucile Godfroy (Montpellier UC). 35ème à l’issue des qualifications sur 127 (Qualifiée pour dimanche)
Rayan Sadli : 2 Victoires, 4 Défaites au 1er tour de poules; 168ème après les poules. Victoire au tableau de qualifications 15 touches à 6 contre Alexandre Ecotiere (Angoulême). 127ème à l’issue des qualifications sur 241 (Qualifié pour dimanche)

Dimanche 13 janvier, Circuit National Élite
Cécile François : 2 Victoires 4 Défaites au tour de poules; 52ème après les poules. Défaite au t.64 contre Sabine Teaca 15 touches à 5. Elle termine 52ème sur 70 du Circuit National.
Rayan Sadli : 1 Victoire 5 Défaites au tour de poules. Éliminé après les poules. Il termine 118ème sur 133 du Circuit National.

Stage de Perfectionnement Hiver 2019 – Gambetta

with Pas de commentaire

Le CEFC propose, à l’occasion des vacances d’Hiver 2019, un stage d’entraînement au fleuret, des catégories M9 (2010-2011) à M17 (2002-2003).

Coût pédagogique par stagiaire : 90€

Dates du Stages :

  • Lundi 25 Février 2019
  • Mardi 26 Février 2019
  • Mercredi 27 Février 2019

Lieu : Gymnase du collège Léon Gambetta, 153 Avenue Gambetta, 75020 Paris

S’inscrire au stage de la Toussaint :

stage-de-perfectionnement-hiver-2019-gambetta

16 PLACES PAR GROUPE (FLEURET FILLES ET GARÇON)

  • Groupe 1 : Salle Gambetta de 10h à 11h30 : catégories M9 et M11
  • Groupe 2 : Salle Gambetta de 11h30 à 13h : catégories M13, M15 et M17

Ce stage est ouvert à toutes et tous les escrimeuses et escrimeurs de 8 à 17 ans avec une licence FFE, FIE, FFH ou autre.

L’objectif de ce stage pour les élèves compétiteurs est de perfectionner la pratique du fleuret et de l’arbitrage, et de préparer au mieux les compétitions décisives de la saison. Les non – compétiteurs et les enfants qui débutent pourront bénéficier d’un suivi spécifique afin d’améliorer leurs habiletés techniques et un volume d’assauts important.

Le tarif est dégressif à partir du deuxième inscrit de la même famille

Le stage est encadré par les Maître.sse.s Donatella Guercia, Eddy Patterson Betancourt, et Thomas Fioretti.

1 2 3 4 5 6 7 8 13