En forme Olympique

with Pas de commentaire

C’est la rentrée au CEFC ! Les escrimeur.se.s reprennent dès lundi 24 février le chemin des pistes et des salles d’entraînements ! L’occasion de revenir sur les dernières actions et nouvelles du club, sur les pistes et sur le terrain !

Théotime, escrimeur tout terrain

Juste avant la trêve hivernale des sportif.ve.s, les cadres du CEFC ont uni leurs forces pour organiser, dans le cadre de la Semaine Olympique et Paralympique (du 03 au 08 février 2020), une intervention sportive auprès des jeunes élèves du Collège Buffon (Paris 15èm) et d’une classe Ulis de déficient.e.s visuels. Avec l’installation de sa piste d’escrime, de ses deux appareils d’escrime Handifix, ses fauteuils et ses “kits première touches”, nous avons pu partager la passion de notre discipline, via des ateliers d’initiation, avec 28 collégiens ! Cette rencontre a vu le jour grâce à la complicité et le lien de notre jeune athlète Théotime Bethod, scolarisé dans l’établissement, et arrivé en habit de lumière ! Le clou de la journée a été sa mise en action sur la piste CEFC, et l’occasion d’un combat d’escrime contre un camarade volontaire !

Une superbe matinée de partage, autour des valeurs sportives, mais aussi les valeurs de l’escrim et du CEFC, qui insiste sur les pratique d’inclusion, au sein de toute ses pratiques de l’escrime. Nous adressons un grand merci à tout le personnel du Collège présent, qui ont accompagner les jeunes et les enfants, et participé à la séance pour un petit match !

Un grand merci à Mme Katia Bonalair, principale adjointe, et Mme Gabrielle Sauvillers, coordinatrice et au personnel du Collège Buffon et leur accueil chaleureux.

***

Côté pistes, les derniers week end et notamment le début du mois, ont été particulièrement sportifs pour nos escrimeur.se.s : du fleuret, du sabre et de l’épée ! Il y en avait… pour tou.te.s !

Ce n’est pas encore un peloton qui se déplacer pour découper des régiments, mais notre jeune escrimeur Vadim, ne manque pas de tranchant ! Enfin, ce n’était peut-être pas le cas à 7h30 pour démarrer ! Avec courage, accompagnée par la Maîtresse Donatella, le jeune sabreur est allé à la bagarre pour sa première compétition régionale. Un pionnier de son genre, qui, on l’espère, entraînera d’autres jeunes, pour disputer les Championnats de Paris M15, prévus samedi 14 mars 2020 au Gymnase Elisabeth.

Le même week-end, se déroulait au fleuret, le “Marathon de Fleuret”, organisé par le CEP dans la spacieuse Halle Georges Carpentier (Paris 13ème) compétition de gala où étaient présent.e.s 3 de nos jeunes tireur.se.s, habitué.e.s des pistes, Aida, Gaspard et Yal. Figurants du blockbuster des compétitions internationales, nos trois licencié.e.s ont pu profiter de leur journée du samedi pour évoluer au milieu des étoiles du circuit européen.
Vous pouvez retrouver les résultats, infos et photographie du Marathon de Fleuret du CEP sur le site dédié à l’épreuve : https://www.marathon-fleuret.com/marathon-fleuret.html

Enfin c’est à Bailly Romainvilliers que Matteo & Mariama ont pu disputer leur première épreuve du Circuit National des Mousquetaires de Val d’Europe. Une très belle expérience chez les “grands” pour Matteo qui continue son apprentissage de l’épée et sa progression.

Pour Mariama, il s’agissait surtout de renouer avec la compétition sportive, absente sur le terrain depuis un moment, mais motivée comme jamais ! Mariama termine 10ème de la compétition( (10 classées) et Matteo termine 25ème (34 classés)

Matteo, accompagné du Maître Eddy et de son papa Alexandre, avait auparavant, disputé le stage de préparation à Bailly Romainvilliers, qui regroupait ses habituels adversaires et camarades pratiquant l’escrime fauteuil. Nous vous rappelons par ailleurs que le club invite régulièrement ses athlètes valides à se mettre en situation de handicap et insiste, auprès du public, à la salle et ailleurs. Lors du stage d’hiver, nous avons présenté un rapide tutoriel de la pratique en fauteuil auprès des enfants et des jeunes.

Le Circuit National et le Stage d’Escrime au club de Val d’Europe constituaient Une revue d’effectif très intéressante et une belle occasion de se rôder avant le tournoi Handi-Valides de Villemomble (28-29 mars).

Mariama avant son match face à Faïza Reny (Val d’europe)

***

Le circuit national d’escrime, est, de l’avis de tous, de plus en plus dense, relevé, et internationalise ses couleurs. Y tenter sa chance est une marque de courage et une part de bluff, pour espérer jouer sa carte dans un bon jours. Nos athlètes ont choisi d’évoluer dans le bain de “l’élite”.

Challenge des Hauts de Seine 2020, BLR 92

Déployant ses ailes sur toute l’île de France, le Maître Eddy a eu l’occasion d’encourager ses “cabballeras y cabballeros” au grand tournoi international de fleuret de Bourg-la-Reine. Le club organisateur, BLR 92, avait encore une fois sorti le grand jeu, en invitant l’équipe féminine de Pologne et masculine du Canada, et en la présence de sa star US licencié au club de Bourg La Reine, Race Imboden. Mariore & Agnieszka, et Florent & Ruben, sont allés jouer leur va tout parmi les “cracks” nationaux et internationaux. Avec deux victoires chacun, Mariore, Ruben & Florent ont disputé un honnête tour de poules. Eliminés au premier tour, Agnieska et Ruben, ont pu apporter un soutien précieux aux copains restés en piste : après une victoire au premier tout (15-9) Mariore est tombée contre la licenciée chinoise de BLR 92, Fei Ruo Qiu; “Flo” après un premier match bien géré (victoire 15-9), s’incline 15 touches à 4 contre Maxime David (CAN). La petite troupe, après le passage éclair du Maestro, a pu compter sur les encouragements d’Anne Oury, toujours blessée à la main, mais dont les précieuses vidéos ont pu aider à l’analyse des matches ! Bien jouée, pirate 😉

Reines & Rois sans couronnes

Repartis au combat trois semaines plus tard, c’est sur la route de France, vers le Sud et Bordeaux, que Mariore et Florent sont allés chercher quelques points au classement national, pour un résultat similaire (2V et défaite au dernier tour de qualification pour Mariore; 1 V en poules seulement pour “Flo”, mais un premier tour gagné à l’orgueil.) Eliminés samedi, les deux jeunes fleurettistes ont néanmoins de quoi continuer le Circuit National, qui posera à nouveau ses valises en Gironde, pour les Championnats de France Séniors au Fleuret, au mois d’avril prochain.

Deux mille vins, avec ou sans modération

Les résultats complets des épreuves sénior
Challenge Sagan & Damestoy (15 & 16 février 2020)
Challenge des Hauts de Seine 2020 BLR92 (Gymnase des Bas Coquarts, 24 janvier 2020)
Dames : http://www.engarde-service.com/files/lifouest/2020_blr92/pre_fds/index.php?page=clasfinal.htm; Hommes : http://www.engarde-service.com/files/lifouest/2020_blr92/pre_fhs/index.php?page=clasfinal.htm

***

Pendant ce temps là, à la salle Gambetta, c’était plutôt effort et très bonne humeur, pour nos jeunes escrimeur.se.s et l’occasion de préparer les nombreuses échéances sportives du mois de mars

L’entraînement M15, samedi 08 février fut l’occasion de tester des formes d’opposition et de cohésion avec une formuler par équipes, suivie d’une petite “crêpes party” improvisée !

L’école d’Escrime du samedi (et ses invité.e.s M13 “pépinière”)

C’est dans une forme de continuité naturelle de cet esprit de groupe que s’est déroulé, du lundi 10 au mercredi 12 février 2020, le Stage d’Hiver de perfectionnement au fleuret : 28 participant.e.s, des catégories M9 à M20, auquel s’est joint un invité de marque, Maître Rudy Avilez, entraîneur principal de l’école d’escrime de Cienfuegos à Cuba. Trois journées de sport, d’apprentissage et d’émotions fortes, et un groupe heureux et réceptif !

participant.e.s du stage hiver du CEFC (Mercredi 12.02.2020)

Sportivement plus tranquille, la deuxième semaine des vacances d’hiver nous a permis de faire le “tour du propriétaire”, et d’opérer un peu de rangement de salle. Silvio, les filles du Maestro Eddy et Pablo, ont donné un petit coup de main ! L’occasion de pouvoir répertorier les nouvelles acquisitions du CEFC, pour la pratique de l’escrime pour tou.te.s (fauteuils & cibles) !

***

Pour finir ce petit journal en beauté, un mot de conclusion à l’accent ibérique, et au parfum d’ivresse et de victoire : ce week-end d’escrime internationale a vu, au Caire, la toute première victoire en Coupe du Monde de fleuret de l’espagnol Carlos Llavador, dont on a déjà raconté l’histoire sportive et amicale qui le lie au CEFC. Un parcours exceptionnel, entamé vendredi 21 février, par le tour de poules et deux matches en 15 gagnés, et poursuivi par un samedi dantesque, où le madrilène est passé par tous les états : mené 8-1 par l’américain Race Imboden au tableau de 64, il sort finalement vainqueur 15-13, ce qui constitue un authentique exploit; vainqueur dans un finish incroyable 15-14, encore mené 14-8 et au bord du précipice au tableau de 16 contre le russe Sirotkin, et à nouveau victorieux, sur le fil du japonais Saito à la dernière touche en 1/4 de finale. En état de grâce, Carlos va survoler les deux dernières marches, 15-3 contre Massialas (USA) et 15-6 contre l’incontournable Andréa Cassarà (ITA). Le jeune fleurettiste est désormais quasiment assuré de passer l’été dans la capitale nippone pour vivre son rêve olympique. Persévérant, travailleur acharné, il est passé par des moments sportivement difficiles, comme en janvier dernier à Paris; son immense talent, combiné d’un cœur et d’une générosité énorme , récompense à nouveau cet escrimeur de classe, avec ce succès mérité.

De Paris, pourtant nous avons été privés d’images. A Wuxi, lorsqu’il avait signé son autre retentissant exploit. Les échanges sms, et whatsapp entre ses nombreux supporters ont largement contrebalancé ce manque, et le monde de l’escrime peut d’ores et déjà reconnaître l’évidence : Llavador, au Caire, rimait avec “médaille d’or”.

Thomas Fioretti