Résultats des blasons 2018

with Pas de commentaire
La séance de passage des blasons

Les résultats de la première session de la saison 2017-2018 du passage des blasons sont disponibles sur ce site.

Pour les consulter vous devez d’abord vous identifier en allant dans “espace membres” > “mon compte

et en saisissant votre login et mot de passe ; autrement vous ne pourrez pas consulter la page !

 

Une fois connecté.e vous pouvez consulter les résultats en allant dans “espace membres” > “résultats des blasons 2018“.

 

Si vous avez perdu votre mot de passe vous pouvez le réinitialiser en cliquant sur “mot de passe perdu”.

En cas de difficultés n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou en écrivant à secretariat@cefc.fr

Tournoi des jeunes pousses 2018

with Pas de commentaire

Voici un petit retour sur notre voyage en Belgique du 4 au 6 mai 2018

Le départ a été un peu laborieux, entre la vérification des divers papiers (cette année 16 enfants ont voyagé non accompagnés, et il fallait gérer les diverses autorisations et papiers d’identité !) et le chargement des bagages, du matériel et des vivres cela a été un peu plus long que prévu. Nous étions tout de même 47 dans le car, pour un effectif total de 68 personnes à destination.

Comme d’habitude la sortie de Paris est plutôt longue, et il nous a fallu une bonne heure et demie pour atteindre les environs de Marne la Vallée où nous avons fait une première pause et pique niqué à 20h.

Nous nous sommes bien amusés, même si de nombreux enfants -têtus – n’avaient pas pris leurs vestes, obligeant les adultes à se dévêtir pour les couvrir… Mais bon il ne fallait pas que les jeunes athlètes tombent malades avant de disputer la compétition tout de même !

Nous sommes repartis après la pause de 45 minutes pour arriver enfin à destination vers 23h30.

Aussitôt arrivés nous avons préparé les chambres des enfants, veillé à ce que tout le monde se brosse les dents, et au lit les plus jeunes ! Pour les adultes nos hôtes avaient préparé un très sympathique pot de Bienvenue avec une spécialité locale de saison, le Maitrank à l’aspérule ; du jus de fruits et des gâteaux apéritifs. C’était si bon de se retrouver là entre ami.e.s et la perspective de deux superbes journées.

Du côté des adultes les  plus sages sont vite allés se coucher, tandis que les moins sages ont longtemps profité de la grande salle

La compet du samedi

l’heure du petit déjeuner

A 6h30 maître Eddy commence le tour des chambres pour réveiller les ados qui doivent être en piste à 8h30 ; On se retrouve autour du petit dejeuner à 7h, les yeux encore pleins du sable de la nuit, mais on est vite rejoints par les plus jeunes, qui ne tiennent déjà plus en place bien qu’ils tirent plus tard. On sent dans l’air l’excitation de la compétition qui approche et on passe progressivement dans une atmosphère de concentration pendant qu’apparaissent les premier.e.s jeunes en tenue.

A 8 heures certains s’assurent que tout le monde est bien inscrit pendant que Maître Eddy et Thomas commencent l’échauffement des ados. Les petits viennent vite les rejoindre, bouillonnant d’impatience. Maître Eddy donne quelques mots d’encouragement à toute la troupe, nous sommes tous intimidés par le vaste gymnase et les préparatifs impeccables des organisateurs.

Pablo à son atelier d’armurier
Merci les supporteuses !

Petit à petit le gymnase se remplit, et on ressent vraiment l’Europe dans les appels  des athlètes et les cris d’encouragement des familles: bulgares, italiens, allemands, neerlandais, anglais, espagnols, grecs… encore une fois le Tournoi des jeunes pousses ne dément pas son véritable caractère international, et c’est un régal que de voir tous ces jeunes se comprendre autour de l’escrime et des signes des arbitres.

Ca y est, les premières poules sont affichées et Pablo installe son atelier d’armurerie pour être prêt à réparer fleurets, épées et fils de corps ; Sara prend en charge les plus jeunes et fait des jeux sportifs pour les échauffer et les faire patienter jusqu’à ce que leur compétition ne commence ; pendant que Maître Eddy et Thomas suivent les adolescent.e.s déjà sur les pistes !

le grand gymnase du centre sportif entre la fin des poules et les tableaux
Allez !

L’air résonne des échanges métalliques des fleurets des cris d’efforts et de cris d’encouragement ; la grande salle gronde et on entend comme un bruit de fond de tonnerre dans tout le centre sportif ! Et pour cause, outre le grand gymnase les organisateurs ont aussi investi une grande salle au rez de chaussée et une autre salle au premier. Il y a partout des enfants en tenue blanche des arbitres des parents  des organisateurs et train de courir vers leur piste, de souffler un peu avant le prochain combat, de s’échauffer ou de se détendre.

Les poules des plus jeunes sont aussi affichées, et les Maître d’armes, Sara et même des parents escrimeurs expérimentés s’attellent au coaching de tous nos petits et ados ! Un grand bravo à cette équipe formidable qui n’a pas arrêté une minute et a trouvé, on ne sait comment, le moyen d’être partout à la fois. Bravo aussi à d’autres parents qui se sont mis du c$ôté de la buvette prêts à faire boire ou manger tous les enfants qui se présentaient en quête de carburant  ! D’ailleurs, comme d’habitude tous nos compliments aux bénévoles du Cercle d’Armes de Neufchateau qui ont assuré une buvette trois étoiles *** ! Avec un service à faire pâlir des garçons de café !

Et voilà qu’apparaissent aussi les premiers adultes en tenue, leur compétition commençant à son tour ! Très vite des petits encouragent les grands, les grands retournent voir les petits entre deux matchs et ça court de plus belle partout dans le centre.

l’échauffement des plus jeunes

Peu à peu les enfants finissent la compétition, et partent se doucher avant de revenir jouer parmi les pistes ou dans le parc entourant le centre sous l’oeuil vigilant de Sara

Whaou quelle journée sportive ! On garde encore quelques énergies pour les applaudir et faire du bruit lors des podiums

et la compétition touche enfin à son terme, épuisé, les muscles (et les cordes vocales) épuisés d’avoir tant donné on réussit à peine a rassembler nos affaires ; il est 18h…

Initiation des parents

Fini !? Mais non pas encore, allez savoir comment Maître Eddy trouve un sursaut d’énergie et rassemble tous les parents pour le cours d’initiation dans le jardin ! Mais comment fait-il ? On le dirait tout frais et réposé et on oublie presque qu’il a été partout depuis 7h ce matin… Grandiose, absolument fabuleux tous ces adultes sen train de se mettre en garde en tenue d’escrime et sous le masque, sous l’oeuil indulgent de leurs enfants qui n’hésitent pas à les aider et à leur donner des conseils. C’est un spectacle magnifique !

 

Saturday Night on Lake’s Center

Après l’initiation on a attrapé toutes et tous les gamin.e.s qui n’étaient pas encore propres et zou à la douche tout le monde ! Comme ça on s’est présenté.e.s frais et affamé.e.s au barbecue que le chef du Centre du Lac et Valérie nous avaient préparé !

Miam… au menu des saucisses de trois sortes différentes, des brochettes de boeuf, des grillades de porc, des brochettes de poulet, avec tout un tas de crudités ou des plats en accompagnement à base de légumes ou de pâtes, du fromage et un magnifique éclair au caramel en dessert ! Les adultes ont aussi pu profiter de la dégustation de bières Belges pour un prix dérisoire.

Après le repas Valérie a fait organiser une soirée dancing dans une salle au premier ! Lumières et sono pour une belle ambiance de fête. Comme d’hab, les garçons ont eu du mal à s’approcher de la piste de danse, du moins au début… tandis que les filles y sont allées à fond.

Du coup certain dansaient, d’autres jouaient aux babyfoot et d’autres encore au ping pong !

Bon, entre temps il y a aussi eu une méga bataille de polochons et oreillers… Je ne vous dis pas le boucan et au bout d’un moment, de peur que les jeunes de démontent tout le centre il a fallu intervenir et certains ont encore les oreilles qui sifflent à la suite d’un coup de gueule particulièrement sonore qui a valu aux adultes un havre de silence pendant 5 à 6 minutes. Trop bien !

A l’approche de minuit on a d’abord couché les plus sages, puis nous avons commencé à nous poster aux endroits stratégiques pour attraper ceux qui voulaient sortir, celles qui voulaient rester danser, etc. D’autres parents, tant bien que mal, ont réussi à s’assurer que tous les enfants se brossaient bien les dents avant de retrouver le marchand de sable. Enfin quelques adultes ont profité du repit de la fin de journée pour siroter un dernier verre avant de rejoindre Morphée à leur tour.

Les activités du dimanche

Les M12 à l’entrée du parc Saint-Hubert

Dimanche matin royal avec un réveil pour 8 heures ! La grasse matinée quoi… Bon évidemment cela ne posait aucun problème aux jeunes, et il faut avouer que les adultes étaient en moins bonne forme à la table du petit déjeuner et qu’il a fallu avaler des litres de café ou de thé pour reprendre un peu le dessus.

Dans le parc Saint-Hubert

On prépare le pic nic grâce à ce que le Centre et Valérie avaient prévu : pain, charcuteries, dinde, fromage, fruits et gaufres, plus une petite bouteille d’eau.

Ensuite rassemblement à 9h45 à l’entrée du centre. Les grands font le tour des chambres pour verifier qu’elles sont bien vides, que les lits ont tous été défaits et les draps rangés au bout du couloir ; bien sur on revient les bras chargés de pulls, livres, reveils, jeux électroniques, chaussettes, tubes de dentifrice, téléphones, shampoings et on commence oubliés par nos chèr.e.s pupilles et on commence la distribution. Au final rien n’a été perdu, et on a juste oublié quelques petits trucs la bas que Valérie va nous ramener la semaine prochaine à l’occasion du challenge CEFC.

A 10h30 on part pour le parc à gibier de Saint-Hubert à une petite dizaine de kilometres de Neufchateau où nous sommes accueillis par un guide bien symapthique qui va rester avec nous jusqu’à notre départ pour Paris.

La fée des bois

Dans le parc à gibier nous avons vu une foison d’animaux, et les enfants ont pu nourrir des cerfs en ramassant pissenlits et pâquerettes qui poussaient à peu près partout. Un autre moment intense fut la rencontre des sangliers qui ont réussi même à détrôner les petits lapins tellement ils étaient intéressants !

Un dernier tour sur le parcours sportif à la sortie du parc qui se clot par une tyrolienne et zou, on envoi tout le monde à la pause pipi : après tout ce sont les derniers toilettes avant le soir.

Les 3 grâces de la forêt des Ardennes

On quitte le parc à gibier vers 12h30 : tout le monde dans le car, direction la forêt des Ardennes à proximité de l’antre de la sorcière.

La car nous dépose à l’orée d’un chemin forestier qui nous conduit jusqu’à une vaste clairière où se dresse une construction en bois avec des tables et des bancs. C’est l’heure du pic-nic !

Il fait un temps superbe, et comble des combles, les enfants sont tous en train de manger sagement dans un silence monacal ! La fatigue de la compétition de la veille, accumulée au voyage et à nos activités doit commencer à se faire sentir ! Mais bon, la trêve est de courte durée et après le repas on a bien l’impression que nos furies sont à nouveau à bloc ! Ca tombe bien car le jeu de pistes commence !

Gandalf ou Indiana Jones ?
à table !

Le départ est un peu chaotique et pour une prochaine fois on pensera à mieux le préparer : on forme à la hâte six grands groupes qui devraient partir un peu échelonnés dans le temps, mais en pratique il est impossible de retenir les enfants et tout le monde s’engouffre sur les sentiers qui pénètrent dans la forêt.

Maître Eddy pélerin

Un grand bravo à Yann, l’héroïque parent accompagnateur, qui prend une grande quantité de petites bouteilles d’eau dans son sac (7 litres quand même ! ) , pour devenir une sorte de distributeur ambulant, et des enfants qui viennent le voir dès que pointe la soif par cette journée chaude et ensoleillée.

Un mémorable lancer de tatanes

Dans notre groupe, celui de queue, on parvient tant bien que mal à suivre les indices et on finit par atteindre un repaire de malfaisants bûcherons qui exigent, pour nous laisser passer, que nous accomplissions des épreuves difficiles : au programme devinettes tactiles (ou il fallait mettre sa main dans une profonde boite mystérieuse pour repérer ce qui se cachait à l’intérieur par le toucher) ; lancer de tatanes avec les pieds (qui est une activité bien plus difficile qu’il n’y parait au premier abord) et tir à l’arc artisanal ! Nous nous en sortons brillamment (grâce aux enfants, sinon je crains que les bûcherons ne nous eussent encore gardés !) et nous reprenons notre route.

En chemin on croise maître Eddy qui, épuisé, avait été largué par son groupe (en fait on soupçonne qu’il s’amusait beaucoup à jouer à l’archer et qu’il aurait bien continué à tirer -à l’arc !- plus longtemps encore…)

épreuve de tir à l’arc

On reprend le jeu de pistes, et on se rend compte au bout d’un moment que l’un des groupes précédents nous avait enlevé les indices ! Ouïn ! Perdus en forêt des Ardennes, on ne nous retrouvera jamais ! Que va-t-on devenir ? Heureusement les bucherons (pas si malfaisants que ça en fin de comptes 😉 ) nous croisent sur la route du retour et nous remettent sur le droit chemin.

Encore 40 minutes de marche et nous atteignons enfin l’antre de la sorcière ! Cette dernière nous attend entourée de ses animaux : un grand serpent, un rat et un chien aussi grand qu’une montagne (un immense Leonberg) ! Avec son acolyte, le moine noir, elle nous raconte des histoires d’animaux et nous incite à être plus attentifs à notre environnement.

On ramasse toutes les poubelles (on est quand même 68 avec autant de sacs plastiques de bouteilles d’eau, etc…) pour laisser la forêt toute propre et on retourne au car.

Sorcière et son auditoire

L’endroit n’est pas superbe mais on ne peut plus tenir : c’est l’heure du goûter avec une collation à base de biscuits fourrés, d’eau et de jus de fruits et on fait nos adieux à notre guide et à Valérie, Daniel et Timothée qui ont su si bien nous accueillir encore une fois ! Il est 17h30 heures et il est temps  de prendre la route pour Paris !

Le voyage se passe très bien ! Les enfants sont sages comme des images, et de nombreux passagers s’endorment !

Brrrr ! Une expérience inhabituelle !

A 20 heures on fait une halte à quelques 100 kilomètres de Paris, et tous les adultes du car se mettent à l’atelier sandwiches et tartines avec les ingrédients soigneusement sélectionnés que nous avions amenés depuis notre départ ! Encore des sandwiches, mais bon c’était la solution la plus rapide et pratique dans ces circonstances. Et un grand bravo à l’atelier fruits : 6 parents ont lavé épluché, découpé et distribué 5 kilos de pommes et d’oranges que le maître d’armes avait prévu et que les enfants, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ont beaucoup apprécié !

Un retour très calme !

A 21h15 on reprend le car, un dernier comptage pour s’assurer une fois de plus que nous sommes au complet, et c’est parti pour arriver à la salle d’armes à 22h. On décharge, on restitue les enfants et ça y est, c’est fini !

Nous nous sommes beaucoup amusé.e.s et je crois que nous garderons toutes et tous un bon souvenir à l’occasion de cette  5 édition du voyage en Belgique.

En attendant l’année prochaine nous allons pouvoir les accueillir à notre tour lors du Challenge CEFC du 27 mai 2018, et si le dimanche est un jour de compétition, nos amis belges arrivent dès le samedi matin pour un programme de visite et de découverte de Paris, avec un spectacle dans le XIe le soir ! Contactez nous vite si vous voulez y participer !

Championnat régional d’épée handisport

with Pas de commentaire

Encore une très belle édition cette année lors du Championnat régional Île de France épée handisport jeunes et seniors.

les athlètes et supporteurs du CEFC au championnat regional handisport epee 2018
La “banda” du CEFC !

Organisé par le CSINI à la fondation Saint-Jean de Dieu dans le 15ème à Paris.

Plus d'images dans le portfolio

Podium jeunes

Classement Dames Classement Hommes
Premièr.e Maya Cloix (CSINI) Matteo Luthi (CEFC)
Deuxième Moussa Gassama Syllah (CSINI)
Troisièmes ex aequo

 

Lucas Delcourt (CSINI)

Thomas Tachdjian (CE Chaville)

Podium seniors

Classement Dames Classement Hommes
Premièr.e Faïza Reny (Les mousquetaires du Val d’Europe) Lucas Platania (La Tour d’Auvergne)
Deuxième Mariama Sylla (CEFC) Adrien Turkawka (Ce Rueil Malmaison)
Troisièmes ex aequo

Maxime Potfer (Les mousquetaires du Val d’Europe)

Yoann Allais (AS Bondy Escrime)

 

Matteo et Moussa avant la finale idf épée handi… on retient son souffle !