Mini marathon fleuret du C.E.P. 2015

with Pas de commentaire

   En cette journée dominicale de fête de la musique, les escrimeuses & escrimeurs du C.E.F.C. s’étaient donnés rendez-vous pour une dernière compétition, au Stade Pierre de Coubertin. Le Cercle des Escrimeurs Parisiens (C.E.P.) organisait son “Mini-Marathon” de Fleuret, pour les catégories pupilles & benjamins (garçons filles, mélangés en poules chez les benjamins, puis regroupés par année pour établir les classements finaux, 2002, 2003, 2004, 2005). Inspiré de son “grand frère”, le Marathon de fleuret disputé au mois de février, la compétition accueille des jeunes venus de toute l’Europe (Allemagne, Italie, Slovaquie, Turquie, Hongrie…), ainsi que les clubs parisiens, franciliens et nationaux.

Dans les rangs C.E.F.C. Cécile François était la seule fille en lice (benjamine 2003). Côté garçons, nos participants étaient Aurélien Brassart, Ewan Choteau, Paul Jacob & Ruben Rey. Parfois concentrés, souvent dispersés, pas toujours bien échauffés, Eddy & moi, observons de loin les erreurs stratégiques de nos enfants entre deux matches. A mi-parcours, le débriefing du maestro est musclé. L’apprentissage passe évidemment par la correction des égarements passés.

débriefing

Paul, Ewan, Cécile, Ruben & Aurélien à l’écoute de Maître Eddy Patterson (accompagné par Thomas Fioretti)

Après un contrôle matériel franchi non sans encombre (un ou deux fils et une cuirasse électrique retoqués), nos tireurs ont tenté leurs chances avec des fortunes diverses. Les moins réveillés payent cher le premier tour (Paul et Aurélien sans victoire, Ruben 1 seule victoire), puis relèvent la tête au second tour de poule (2 victoires pour Paul, 1 victoire pour Aurélien). Ewan emprunte le chemin inverse : bien en jambes au premier tour (3 victoires et 3 défaites), mais victime d’un black-out au 2ème (aucune victoire). La plus régulière est notre petite Cécile (2 victoires au deux tours).

Pour survivre au tableau, il fallait gagner au moins un match pour être assuré de disputer les repêchages et réintégrer le tableau final. Malheureusement, chez nos benjamins, aucun ne le franchira. Chez les “2002”, Aurélien tombe contre Thibault Gallet (8-1). Paul s’incline au premier tour de tableau contre Antoine Pecastaings (8-5). Ruben perd nettement contre Félix Mielcarek (8-2). Chez les “2003”, Ewan vend chèrement sa peau contre Rome Soltani, mais finit par s’incliner de justesse (8-7).

Eliminés prématurément de la compétition, Eddy & moi invitons les garçons à venir supporter et observer les matches de la dernière athlète du groupe en piste. Fortement encouragée, Cécile franchit sans difficultés son premier tour contre Zoé Gallarotti (8-2), puis doit batailler au second tour de tableau contre la Turque Lal Ertün (8-5). Un peu isolée à l’échauffement (pas facile d’être la seule fille du groupe !), Cécile donne à sa manière une leçon à des garçons un peu trop sûrs d’eux et épatés par le niveau de la double licenciée BNP/CEFC -beau travail de Maître Catherine Bernier, au passage, avec qui nous avons le plaisir de partager les entraînements le mercredi au club ! Notre cadette Sara Rey, dans un rôle important d’accompagnatrice de son petit frère Ruben et de nos jeunes, est elle aussi impressionnée par la rigueur de Cécile.

L’attente est ensuite longue. Il faut attendre la fin des repêchages pour connaître son adversaire. Le match décisif pour intégrer le dernier carré a lieu dans la salle annexe. En traversant le long, et (j’imagine, interminable, pour un jeune !) couloir amenant au second gymnase, on a l’impression d’être transporté au C.I.P. ! Impression vite dissipée quand il s’agit d’aller disputer une 1/2 de finale du tableau principal dans une annexe désertée par les tireurs et supporters. Cécile semble un peu endormie par l’attente et se retrouve rapidement menée par son adversaire Fanny Bullier. Touche après touche, bruyamment encouragé par Eddy & Thomas, la jeune fille grignote son retard, et réduit l’écart à une seule touche à la pause. Contrainte de terminer son assaut avec une poignée “cross” et peu à l’aise avec une arme qui n’est pas la sienne, Cécile trouve les ressources pour s’imposer au finish 8 touches à 7 ! L’enceinte quasi vide résonne de nos cris de joie !

En demi-finale, handicapée par une arme inadaptée et gênée par une adversaire très combattive et déterminée (Marion, venue de la Réunion), Cécile s’incline. Lors du match pour la 3ème place, elle est également battue par l’Allemande Célia Hohenadel, toute en cris aigus. Entre temps, la tireuse a récupéré une lame équipée d’une poignée droite, grâce à la générosité de la jeune Elisa Denichère (Cercle d’escrime Magdunois), notre belle rencontre de la journée.

Elisa Denichère (Meung-sur-Loire) & Cécile François (au centre);  entourées par Thomas Fioretti & Maître Eddy Patterson

Lors du deuxième tour de poule, observant un des derniers combats, ma curiosité s’est attardé sur le style offensif de la jeune droitière magdunoise. Presque naturellement, j’ai distillé quelques conseils en bout de piste à Elisa sur son dernier match, puis tout au long de sa belle journée. Elle termine 8ème de la compétition, et mérite nos honneurs pour sa sportivité, sa combativité, et la gentillesse dont elle a fait preuve. C’est l’escrime qui gagne et ressort grandie grâce à ce type d’échanges.

Bravo à nos participants et à très vite pour nos prochaines aventures sportives.

Les 8 médaillées benjamines “2003”, avec Cécile François, plein centre, 4ème.

Résultats:

  • Tour de poule n°1 : Cécile 2V 3D, Aurélien 0V 5D, Ewan 3V 3D, Paul 0V 5D, Ruben 1V 4D
  • Tour de poule n°2 : Cécile 2V 2D, Aurélien 1V 5D, Ewan 0V 5D, Paul 2V 3D, Ruben 0V 5D
  • Tableau : Aurélien, Ewan, Paul & Ruben éliminés au tableau de 32; Cécile termine 4ème de la compétition (médaillée chez les benjamines “2003”). Résultats complets ici: http://marathon-fleuret.com/

 

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com