Here Comes The Sun

with Pas de commentaire

Le long programme du week-end pluvieux du 09 et 10 février, au gymnase Élisabeth, enchaînant les rencontres adultes loisir, M11, M9 & M15, n’a pas empêché les sportif.ve.s du CEFC de rayonner, bien au contraire…

La matinée du samedi 09 avait démarré fort pour le CEFC avec des victoires : d’abord sur la piste, avec celle de Simon Brouard, au sabre, et celle de Vladimir Manenti au fleuret, dans les rencontres adultes loisir. On peut y ajouter une troisième, plus symbolique mais tout aussi décisive : le CEFC a présenté, pour la première fois de son histoire, des compétitrices et compétiteurs aux 3 armes, dans une même journée de compétition ! Bravo à tous, escrimeurs, Silvio Carella & Simon (sabre), Frédéric Medeiros & Vladimir (fleuret), Pierre Portal & Thomas Breiner (épée).

A la fin de la rencontre des adultes, le gymnase s’est petit à petit remplis des M11 venu.e.s en nombre s’inscrire au 2ème Entraînement des Jeunes, et premier tournoi par équipes de l’année. Le relais intergénérationnel se fait simplement, Silvio étant même resté applaudir les assauts de nos équipe, en bon
compagnon d’armes !

En dessous de 11 ans, le terme de “compétition” n’est pas adéquat. Il résonne comme une mise en concurrence trop précoce, pour des enfants ne distinguant pas toujours bien les différences une séance d’initiation, un jeu d’escrime, un entraînement ou une rencontre par équipes. Faire de la compétition est et doit rester un choix, à la fois pour découvrir ses qualités, apprendre à mieux se connaître, mais aussi défier d’autres escrimeur.se.s . Pour les enfants du CEFC, il s’agit avant tout d’apprentissage du combat, teinté de camaraderie sincère. Choisissant de mêler en équipes filles & garçons, grands et petits débutants, nous estimons qu’il s’agit d’un grand exercice pour la suite, et non de quête de victoire immédiate. Ne dit on pas à nos licencié.e.s à longueur d’entraînement, comme le livret l’indique, d’être “persévérant.e” (il faudra, d’ailleurs, un jour ou l’autre, féminiser ces écrits et les adapter à 2019)? Si nos équipes ne visitent pas aujourd’hui les altitudes de la Division 1, n’en faisons pas toute une histoire. La participation de 5 équipes CEFC en M11, 4 équipes en M9, 24 enfants au total (40 compétiteur.trice.s CEFC sur l’ensemble du week end) suffit amplement à faire briller l’étoile et faire résonner de plus en plus fort l”Hasta La Victoria Siempre“. Notre culture de la victoire se développe surtout sur l’endurance, et le refus de l’abandon, quel que soit l’issue du combat.
Un immense bravo aux patient.e.s enfants aux parents, du samedi, et le soutien mutuel affiché. Félicitations aux équipier.e.s. Félicitations à Adam Morsli, Pierreloup Jones, Arsène Ledoux, Victor Maldonado & Élie Derai qui participaient à leur toute première rencontre d’escrime de Ligue !

M11
CEFC 1 : Pénélope Mairie, Tancrède Grangé-Yassa, Virgile Marchais
CEFC 2 : Marianne Pansier, Mathéo Araujo-Athanazio, Adam Morsli
CEFC 3 : Pierreloup Jones, Merlin Pannier, Nino Poirier-Dona
CEFC 4 : Daphné Parcelier-Tarnaud, Arthur Gillis Jolivet, Benjamin Jolivet
CEFC 5 : Élie Derai, Arsène Ledoux, Simon Reboul

M9 :
CEFC 1 : Aidan Le Mercier Raveedranathan, Victor Cortès
CEFC 2 : Justine Jolivet, Clémence Kiss, Éléonore Mairie
CEFC 3 : Diane Olry, Victor Maldonado
CEFC 4 : Joachim Esmiol Robin Nivet

Bravo à toutes et tous la prochaine rencontre “EDJ M11-M9 individuel n°3” aura lieu à Montparnasse en avril (6 ou 7 avril, date en attente de confirmation).

***

Les filles du CEFC, pendant ce temps là, prenaient leur mal en patience. Aida, Lilou, Loreline & Sasha, s’étaient portés présentes, dès 16h, pour en découdre. Une longue attente, est un bel exercice pour l’escrimeur.se, qui doit apprendre à composer entre le temps de réflexion et le temps de l’action. Patience que ne possède pas encore Aida, sur-classée, dans tous les sens : benjamine, forte dans sa catégorie, auteure d’un exploit au mois d’octobre (3ème des minimes), mais depuis, dépassée par ses nerfs, ses émotions, et l’envie de trop bien faire.
J’ai souvent répété que la patience et la persévérance finissent par récompenser les escrimeur.se.s: la généreuse et assidue des tournoi Sasha, décroche une première “V”; ça n’est pas la lune, et les plus sceptiques en hausseront peut-être les épaules. Mais celle ou celui qui a déjà affronté l’adversité, et parfois enchaîné les défaites, savent tout le prix des victoires et leur saveur. Lilou, elle aussi auteure d’une victoire 4 touches à 3, au temps, en a courageusement remporté une autre, en terme de confiance en soi. Le CEFC a dans ses rangs de dignes représentantes !
Pour Loreline, il s’agissait d’une longue parenthèse sans compétitions parisiennes, joliment refermée par un tableau de 16, signature d’un retour remarqué parmi ces compétitrices. Le jeu en vaut la peine, puisque c’est toute sourire, que la jeune fille décroche une très probable sa première qualification nationale, le 31 mars prochain à Roanne. La fierté éprouvée, par nous, encadrant.e.s, doit au moins autant à la récompense de ces résultats de l’entraînement, que le courage participatif du groupe de jeunes filles, volontaires, heureuses sur la piste et en dehors.

***

Mais qui est l’escrimeur caché derrière Andréa? 🙂

Toujours pas de soleil dimanche matin, et malgré la bonne ambiance régnant entre les assauts, les garçons déçoivent et sont déçus de leur prestation. Humbles, ils reconnaissent volontiers les coups de moins bien et savent qu’ils n’ont pas tous été à la hauteur des attentes. Nerveux, Sékou, victime d’une injustice comptable en poule, doit son salut à un arbitre et à un encadrement bienvieillant pour ne pas avoir le “seum” pendant 1h. Plus détendu, peut être un peu trop, il signe quelque minutes plus tard une victoire pleine d’insolence au tableau de 64. Sa compétition est à l’image des garçons du jour, variant d’un match à l’autre, de la désinvolture à la sieste, en passant par l’agacement et le manque de créativité et de clairvoyance. Rayons de soleil dans la grisaille, Gaspard Medeiros, assez ordinaire dimanche (18ème) et Maxime, hauts et bas compris (25ème) vont sans doute valider leur ticket pour la 1/2 finale de la Fête des Jeunes. Alois et Pablo, Andréa & Élouan, avec leurs moyens du jour, ont vécu des jours meilleurs, mais leur camaraderie fait toujours plaisir à voir. Pablo & Maxime, auteur d’un match fratricide finalement remporté par le mieux classé des deux, fut le crève cœur d’une matinée contrastée.

Mammamia, qu’ai-je donc fait?

***

Finissons ce petit compte-rendu en n’oubliant pas de signaler ceci : si 35 jeunes & enfants ont pu participer aux rencontre de ce week-end, c’est en partie grâce à nos jeunes et excellents arbitres. Un remerciement appuyé à Gaspard Medeiros & Élouan Réguigne Grancher, ayant arbitré toute l’après midi, les deux compétitions des enfants, et Rayan Sadli, qui a arbitré la compétition féminine, puis masculine M15 le lendemain.

Thomas Fioretti

Résultats M15
Filles (23 participantes) : Aida 14ème (3v 2 d en poules), Loreline Carella, 15ème (1v en poules), Sasha Ayraud 19ème, Lilou Straebler, 20ème (1v en poules)
Garçons (54 participants) : Gaspard Medeiros (4v 1d en poules), Sékou Sylla 19ème (3v 3d en poules) Maxime Spanoudis 25ème (2v 3d en poules), Pablo Duprat Frias 40ème (1v en poules) Alois Cariou (1v en poules) André Van Acker, 48ème (1v en poules) Élouan Réguigne Grancher 49ème.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com