La folle journée des “franco-cubains”

with Pas de commentaire

Samedi 14 décembre 2019 a été une grande journée au CEFC ! De 10h à 14h, les cadres avaient préparé leur annuelle “fiesta de Noël”. Dans la foulée, les plus mordu.e.s des pistes disputaient le 1/8ème de finale de la Fête des Jeunes 2020 au fleuret ! Retour en images sur une folle journée !

Cette année, le programme de la traditionnelle “fiesta de Noël” à la mode franco-cubaine était resserré sur une matinée (10h-13h). Les cadres avaient préparé aux parents et enfants quelques petites surprises ! Les jeux “sportifs et scolaires” n’étant pas au déroulé de la journée, il fallait tout de même impliquer les enfants, habituellement au cœur de la journée du samedi.

Ce sont dont les “M7” ou “moustiques” (les 2013 et 2014), parés de leur “kit premières touches” noirs ou blancs et de leurs cibles colorées, qui ont défilé, sous la direction de la Maîtresse Donatella et du Maître Eddy, sous les commentaires et indications de Thomas en “maestro de cérémonie” au micro. Un moment fort pour ces tout.e.s petit.e.s qui ont commencé leur apprentissage ludique de l’escrime depuis un an ou deux mois ! Les enfants ont vaincu leur timidité et gagné leur combat scénique en montrant fièrement leur gestes de mousquetaires au public ! Félicitations les enfants !

En garde jeunes mousquetaires !

La suite de la cérémonie a été musicale, féminine, artistique… et d’escrime, naturellement !L’escrimeuse et musicienne professionnelle Anne Oury a régalé le public des ses valses au violon !

Anne “Bonny” Oury au violon

Guidée par la musicienne, une apparition théâtrale s’est enchaînée au numéro musical : une chorégraphie au son du Tango et d’escrime de spectacle, mené par les “Chicas du 20ème”, Agnieszka, Donatella, Mariorer et Sara ! Un numéro bien rodé, tout en parade, voltes et demi-voltes !

Les Chicas du 20ème vous saluent bien en habit de lumière…
… et en civil !

Les mouvements sociaux ont apporté un inconvénient et un grand bénéfice à notre petite fête : si la voix d’or de la chanteuse cubaine Anaïs Ramos n’a pu arriver en temps et en heure, ce temps d’escrime nous a permis d’improviser une démonstration d’un assaut de fleuret, assuré par les tireuses Mariore et Valence, invitée du club d’Escrime des Duellistes, et arbitrée par Cécile. Le public a pu découvrir l’arme pratiquée par les enfants, et les explications techniques de Thomas au micro.

Alors que le buffet s’ouvrait, la chanteuse cubaine et arrivée, et a livré son récital, qui a enchanté grand.e.s et petit.e.s

Anaïs Ramos au micro pour le CEFC…
quel que soit leur notre âge ou notre niveau, faut que ça danse au CEFC !

Les parents, enfants et jeunes ont également pu profiter d’un moment convivial pour échanger autour d’un buffet, mais surtout c’est l’arrivée du Père Noël, le vrai, en exclusivité pour le CEFC qui a ajouté “alegria” et “felicidad” à la fête !

Après la musique, est venue la distribution des cadeaux, mélangés à l’arrivée des enfants, qui ont tous pu repartir avec un petit présent. Le geste a pu réunir les plus jeunes de nos membres autour du grand bonhomme en rouge ! (Leur enquête pour connaître son identité est close et classée sans suite 😉

la hotte du Père Noël et les enfants du CEFC
Le Père Noël et la Reine Sara

Les t-shirts et “goodies” du CEFC étaient de sortie et restent très populaires auprès de nos membres et Alex a pu tenir son stand habituel. Merci à lui pour son aide sur la réalisation et la conception de ces produits aux couleurs joyeuses et généreuses du CEFC, qui permettent à tous nos membres de faire rayonner l’image du CEFC

Alexandre Luthi, en compagnie de Silvio Carella, et les “goodies” du CEFC

La “Fiesta 2019” n’aurait pas été aussi belle sans une superbe public ! Merci à tous les participant.e.s, de la fête ! Un grand merci aux nombreux.se.s jeunes et parents bénévoles, qui ont aidé à sa réalisation (buffet, décoration, rangement, accueil du public), ainsi qu’à toutes celles et ceux qui ont apporté leurs confections sucrées ou salées.

Nous vous donnons d’ores et déjà rendez vous le samedi 12 décembre 2020 pour la Fête de Noël l’an prochain et espérons que toutes celles et ceux qui n’ont pu participer cette année, puisse être avec nous lors des prochaines fêtes (Pâques et fête de fin d’année) au CEFC !

Merci au public du CEFC !

*********
BONUS
*********

Aida 3ème M15

Les adolescent.e.s mordu.e.s n’ont cependant pas oublié l’escrime. Difficile de profiter d’une fête lorsqu’on a les points et classements en tête. C’est pourtant possible. Les jeunes tireur.se.s et arbitres du CEFC ont été généreux en assistant à un bout de fête pour foncer, obstacles de transports compris, au Gymnase Elisabeth pour disputer le 1/8ème de finale de la Fête des Jeunes, le CID “H2024”.

Un grand merci aux tireur.ses : Camille Réguigne Grancher, Céleste Medeiros, Aida Khellaf, Pablo Duprat, Alois Cariou, Gaspard Medeiros & Yal Rey, pour avoir tout donné sur la piste en ce jour de fête. Félicitations à nos arbitres du jour, précieux relais pour les plus jeunes tireur.ses : Cécile François, Rayan Sadli, Sekou Sylla. Et un merci chaleureux à nos parents accompagnateurs qui ont assuré la logistique transport et accompagnements, Aline, Négar, Frédéric Medeiros & Vincent Réguigne

Le CEFC a réussi son coup, non seulement avec la belle médaille d’Aida (3ème samedi), mais surtout en “exportant” sa fiesta sur les pistes Porte d’Orléans. Hasta La Victoria Siempre !

Thomas Fioretti

Crédits photographiques : Donatella Guercia
Remerciements à l’ensemble de nos membres, enfants, parents, et bénévoles pour cette belle édition de Noël 2019 au CEFC

Le CEFC, une école d’escrime

with Pas de commentaire

Le CEFC propose le vendredi, de 20h à 22h, une nouvelle offre pour ses adhérent.e.s : une séance appelée “Ecole de Combat”, au fleuret, au sabre ou à l’épée. Ces vendredi soirs au CEFC verront également la tenue de “tests compétitifs”, simulacre de compétition, en interne ou avec des invité.e.s des clubs de Paris. La formule propose un volume d’assauts plus important que lors des cours pour les adultes aux trois armes et ces rendez vous sont ouverts à tous les escrimeur.se.s du CEFC à partir de la catégorie M15.

Les vendredi soir transforment le Gymnase du Collège Gambetta en Salle d’armes et de “combat”, et déroule ses pistes pour accueillir à tour de rôle, fleurettistes, sabreur.se.s & épéistes croiser le fer et augmenter leur volume d’assaut. Les leçons du lundi, mercredi et jeudi, étant dédiées au travail de préparation collective, physique, technique, respectivement à l’épée, au sabre et au fleuret.
Les Maître.sse.s d’armes du CEFC en profitent également pour simuler l’exercice compétitif. Vendredi 29 novembre et Vendredi 06 décembre ont été organisés les deux premier “tests compétition” de la saison 2019-2020 avec les victoires respective de Thierry Nolin à l’épée, et de Florent Bauger au fleuret ! Plusieurs de nos athlètes en situation de handicap étaient présents le 29 novembre à l’épée, les jeunes Théotime (Déficient visuel) et bien évidemment notre epéiste Matteo Luthi, mais également Stéphane Becquemont qui participait à sa toute première rencontre au CEFC.

Jérome Tourraine, athlète fauteuil et invité régulier au CEFC, était parmi nous. Une présence très appréciée chez nos escrimeur.se.s. mais qui a également ravi notre compagnon d’armes Jérome, qui a profité de l’opposition et a pu constater les progrès de nos épéistes ! 😉

Merci Jérome !

L’école de combat permet l’échange intergénérationnel et la mixité. Il s’agit d’une séance pour tou.te.s, du moment qu’on profite du plaisir qu’offre notre discipline !

L’épéiste Pierre Portal et son fils Simon, fleurettiste M13 au CEFC, tout sourire avec Matteo Luthi, et le chien-guide de Stéphane

Les fleurettistes et nos jeunes “mordu.e.s” sont venus s’amuser vendredi dernier pour préparer leurs prochaines compétitions (Aida, Sékou, Alois, Rayan, Gaspard, Ruben). L’échange jeunes-adultes permet l’ouverture aux autres et aux espoirs de s’accomplir et de s’affirmer.

Mais qui est ce jeune escrimeur aux chaussettes rouges?

Ces séances, ainsi que les rencontres, installées depuis la rentrée, seront annoncées et régulièrement rappelées aux escrimeur.se.s lors des entraînements. Leur réservation se fait sur le site “membres” (voir lien ci dessous, nul besoin de s’identifier pour “réserver une école de combat”).
Au vu des horaires tardifs de fin de séance (22h), les M15 doivent demander une autorisation parentale pour participer aux écoles de combat.

Nous vous attendons nombreux.se.s pour ces séances où l’on s’affronte puis fraternise, mais où surtout, on s’amuse beaucoup !

Merci aux premiers participant.e.s du test compétitif épée !

Hasta La Victoria Siempre !

Thomas Fioretti

Convocation Assemblée Générale 2019

with Pas de commentaire

Chers parents ; chères et chers adhérent.e.s,

Nous avons l’honneur de vous informer qu’une assemblée générale ordinaire de l’association dénommée Cercle d’escrime franco cubain aura lieu le mardi 03 décembre 2019 à 19H dans la salle de permanence du Collège Gambetta, au 153 avenue Gambetta 75020 Paris,

à l’effet de délibérer sur l’ordre du jour suivant :

  1. Présentation du rapport moral
  2. Présentation du rapport financier
  3. votes
    a. Approbation du rapport moral
    b. Approbation du Bilan et du Résultat de l’exercice clos au 31 août 2019
    c. Affectation de l’excédent de l’exercice 2018-2019 en report à nouveau
    d. Validation du budget prévisionnel pour l’exercice 2019-2020
    e. Approbation de la composition du comité directeur
  4. Présentation des projets du CEFC saison 2019-2020
    a. Mise en place des leçons individuelles
    b. Service d’armurerie
    c. Point sur les projets du club
  5. Présentation du site “espaces membres” et ses modalités
  6. Questions diverses

votre présence est importante, à défaut merci de laisser un pouvoir auprès d’une personne de confiance pour vous représenter.

télécharger le pouvoir

Que la Fête commence !

with Pas de commentaire

Lors d’une compétition d’escrime, les participant.e.s ne sont pas toujours à la fête. Sur quelques dizaine voir centaine de participant.e.s, tous ne rentrent pas ivres de bonheur, et seul.e.s trois ou quatre d’entre eux montent sur le podium pour aller chercher coupe ou médaille…

La première compétition IDF Dimanche 10 novembre, organisée à Trappes, marquait le coup d’envoi régional de la course à la qualification pour l’épreuve de vérité de la catégorie M15 (né.e.s en 2006 et 2005) : la fameuse “Fête des jeunes”. Ce grand critérium national “minimes”, crée en 1975 par le Maître Jacques Donnadieu, était destiné, non seulement à détecter les potentiels de chacun.e et les futur.e.s étoiles de demain, mais également à valoriser la jeunesse sportive dans son ensemble. La Fête des Jeunes regroupe chaque année les 110 meilleur.e.s escrimeur.se.s du pays, aux trois armes, lors d’un week-end fou d’émotions et d’intensité sportive. Depuis la saison dernière, des équipes régionales (et non plus de Ligues ou Comité départementaux) s’affrontent lors du tournoi par équipes.

Trois voies sont désormais possible pour rêver de Nantes et de son édition 2019. Pour pouvoir naviguer jusqu’à la Loire, l’escrimeur.se devra faire partie du bon radeau : dans les premier.e.s du classement de Ligue (filière départementale), dans les premier.e.s du classement IDF (filière régionale), ou du classement national. Un histoire à étapes, qui compte deux compétitions parisiennes, deux compétitions Île-de-France, et deux compétitions nationales (il est coutume de dire que la compétition de Ligue de décembre est le “1/8è de finale”, la compétition de Zone de Janvier sera le “1/4 de finale”, et la compétition Interzone de Roanne en mars la “1/2 finale”, décisive pour la qualification finale à la Fête des Jeunes). Les jeunes escrimeur.se.s les plus méritant.e.s, chanceux, et les biens classés, seront qualifié dans une équipe Île-de-France, selon des critères définis par l’ensemble des capitaines d’équipes francilien.ne.s

Pour nos jeunes du CEFC, il va de soi que la route est encore longue jusqu’en Loire Atlantique : Adam, courageux “novice” (1 victoire), et Yal, autre brave surclassé M13 (2 victoire) sont encore au stade du rêve : celui disputer un jour la Fête des jeunes. Et à vrai dire, même Gaspard, frustré par sa 34ème place, a été repris durement par la réalité du terrain. Aucun escrimeur ne peut avancer si il ne laisse pas aller son imagination; l’espérance est l’état d’esprit qui anime beaucoup de sportif.ve.s, quel que soit leur niveau. D’un autre côté, les plus pragmatiques, les calculateurs et calculatrices, connaissent les conditions d’accession. Nos petits “bleus” sont encore loin de ces comptes d’apothicaires, ou de la chimère d’une médaille : ils font simplement de leur mieux.

Le rêve redeviendra peut être réalité au mois de juin pour Aida, excellente 7ème dimanche dernier (64 participant.es). Les chiffres, pourtant, ne dévoilent jamais la réalité complète : 61ème sur 64, 0 victoire en poules et en tableau, peu de points marqués : Solveig n’a pas réussi grand chose sur le plan comptable. Son courage sur le match de tableau, perdu 10 touches à 6, alors qu’elle dominait son adversaire 6 touches à 5, et les progrès techniques entrevues sur la pistes, lui donnent le droit d’espérer mieux et donnent à sa performance dominicale, un tout autre relief, un angle différent, pas moins valorisant. La persévérance, résultat ou pas à la clé, est une pièce maîtresse dans le puzzle final du parcours d’un.e escrimeur.se, où les matches se jouent dans les têtes et sur la piste.

Pour ces jeunes athlètes, dire que l’escrime est une “fête”, et que le championnat national en est une autre, alors que les impératifs scolaires, de plus en plus exigeants, et les contraintes sportives de plus en plus exclusives, n’est pas une mince affaire (à 14 ou 15 ans on peut aisément imaginer avoir envie de faire autre choses que d’aller se “battre” à Trappes ou à Clermont-Ferrand un dimanche en se levant à 6h du matin), . La rigueur demandée aux athlètes, l’implication et la générosité dont ils font parfois preuve, nous laisse parfois admiratif.ve.s. C’est pourquoi nous vous proposons chers parents, chère.s, adhérent.e.s, et vous invitons à discuter et échanger autour de la présentation de notre filière “jeunes” (pépinières M13 et M15-M17) pour une réunion qui sera organisée le :

  • Samedi 7 décembre 2019, dans la salle de permanence du Collège Gambetta, de 16h30 à 18h (entrée comme d’habitude au 153 avenue Gambetta)

Compétiteurs ou non, il nous semble opportun de pouvoir expliquer à tou.te.s notre projet sportif et éducatif (accompagnement des jeunes, gestion des stress, discipline à acquérir) utile à l’escrimeur.se et à l’individu. Nous détaillerons également la filière “M13” et la filière “Fête des Jeunes”, ainsi qu’une présentation de la catégorie des cadets, très complexe à suivre en raison de sa haute exigence compétitive, une catégorie où nous cherchons des solutions pour prolonger le parcours des escrimeur.se.s non compétitifs. Nous souhaitons également pouvoir former plus de jeunes à l’arbitrage, mais également, si ils ou elles le souhaitent vers des formations diplômantes. La filière “jeune” au CEFC ne se résumant pas strictement à la compétition, nous souhaitons valoriser la pratique pour tou.te.s. et pouvoir échanger avec vous tou.te.s sur le sujet

Thomas Fioretti

Résultats complets IDF M15 Dames : http://www.engarde-service.com/files/lifouest/2020_idf_trappes/2020_idf_trappes_dm15/index.php?page=clasfinal.htm
Résultats complets IDF M15 Hommes : http://www.engarde-service.com/files/lifouest/2020_idf_trappes/2020_idf_trappes_hm15/index.php?page=clasfinal.htm

Remerciements : à notre arbitre du week-end Florent Bauger, les accompagnatrices et accomapagnateurs du week-end pour le soutien apporté aux jeunes.

Toujours en jeu

with Pas de commentaire

Au CEFC, le programme des petit.e.s comme celui des grand.e.s est le suivant : plaisir à la salle, pour emporter de la joie (et tout son matos!) dans les sacs d’escrime en compétition. Pour pouvoir créer ces conditions, il faut se prêter au jeu. Il en vaut la chandelle si on en accepte toutes les règles, mêmes les plus dures.

  • Sabre Sénior & M15 (samedi 12 octobre 2019, Gymnase Elisabeth)

Les grands étaient de sortie pour la première compétition interdépartementale de sabre, saison 2019-2020. Simon Brouard est un habitué des joutes compétitives : jeune escrimeur, il a souvent roulé sa bosse sur les pistes, le dimanche, et il en a fait du chemin avec son club formateur en Bretagne. Le jeune homme, discret, verbe rare et précis, tranchant sur la piste, marche aujourd’hui au plaisir mais pas à l’ordinaire : c’est avec un vrai relâchement qu’il vient signer un premier podium d’entrée de jeu, avec une belle victoire lors de son match pour la 3ème place.

On applaudit, Simon, et on applaudit Simon!

Son compagnon d’armes du jour, Silvio Carella, n’a pas les allures d’un petit bleu : il compense son inexpérience d’escrimeur (enfin surtout au sabre, l’homme commence à avoir de “la bouteille” comme épéiste !) par un goût du jeu sans modération. Savoir se jeter à l’eau sans grands repères fait partie du tempérament du joueur. Mais l’escrime est moins un jeu de hasard qu’une manière de sentir les choses, une discipline où gagnant comme perdant font l’effort de générosité. On se lance lorsqu’il est temps, qu’on a envie d’y aller, lorsque toute l’énergie est tourné vers un coup qui va laisser sans voix l’adversaire… Du plaisir, sans victoire, Silvio en aura pris en cette après-midi, malgré un nombre faible (8) de participant.e.s

La présence des deux grands et de la Maîtresse Donatella, ont permis de rassurer le vrai débutant du jour, notre jeune M15 Vadim Euchin. Le jeune sabreur, d’abord intimidé s’est petit à petit lâché et montré des qualités combatives qu’il faudra répéter. Seul jeune présent, le renfort des copains est attendu pour les prochaines représentations !

La Team Sabre !
  • Entraînement des Jeunes Individuel M9-M11 n°1 (13 octobre 2019, Gymnase Elisabeth)

“L’entraînement des jeunes” (EDJ) est un chemin emprunté depuis longtemps par les encadrant.e.s et jeunes escrimeur.se.s du CEFC. On ne revient pas assez sur ce mot “d’entraînement” qui doit peut être être entendu sur son sens le plus musical : l’effet de groupe, la joie communicative des petit.e.s du club “entraîne” les autres à suivre leur chemin. Chez les M11 Il y a les habitué.e.s, Aidan, Alba, Arthur, Benjamin, Joachim, Justine, Robin, Victor et Lucie, qui avait disputé sa première compétition en Belgique à Neufchâteau. Frère et soeur, Inès et Adam ont “entraîné” Yanis, le cousin, dans la danse. Toutes nos félicitations sont adressées aux “nouveaux” participants, pour leur première en EDJ, Abel, Oskar, Maxime, Gabriel et Ulysse, qui n’ont eu aucun mal à être dans le rythme. Avec ou sans victoire, avec ou sans médaille, diplôme éparpillé ou oublié, c’est moins le cérémonial qui prévalut comme grande leçon ou réussite du jour, qu’une envie ludique renouvelée, un jeu où les “franco-cubains” de l’est parisien répondent à l’appel de plus en plus nombreux chaque année sur le registre des présences (17 participant.e.s en M11, 23 en tout).

Le regroupemenent. Avant le cri de guerre 😉 ?

Les plus jeunes, au fleuret moucheté, ont pu s’amuser avec leur concurrent.e.s parisien.ne.s, et sous l’oeil de la Maîtresse Donatella et de Pablo, appliquer les consignes et entretenir une forme de respect et de dignité appliquée des plus jeunes escrimeur.se.s : un grand bravo à Hajar, Arsène, Octave, et Thibaud, qui ont fait leur premiers pas sur les pistes parisiennes.. Félicitations également à Clémence & Arda, nos ancien.nes, toujours aussi fidèles et déterminés sur la piste 🙂 Tou.te.s sont reparti.e.s, avec un diplôme et d’excellents souvenirs ! Présent après l’élimination des “grands” à Carpentier, je profite de la proximité du stade Elisabeth pour faire un saut, et observer avec fierté notre pépinière, et les progrès et les premières touches de nos plus jeunes pousses.

Clémence, Thibaud, Arsène, Hajar, Arda & Octave, entouré.e.s par Thomas, Pablo & Donatella.
  • Circuit National Elite M17 Paris (12 & 13 octobre 2019, Halle Carpentier)

Lorsqu’un athlète dispute une compétition d’escrime où sont inscrit.e.s 300 tireurs ou 140 tireuses, la notion de jeu prend une tournure sacrément différente. S’y faire une place c’est suivre le parcours du combattant : commencer sa compétition samedi après-midi, gérer le temps d’attente; revenir jouer sa chance le lendemain… si on a survécu au matches de qualification du samedi soir. Gaspard et Sekou, pas encore armés à ce niveau (1 victoire chacun, éliminés en poules), sont les deux premiers à perdre la partie. Après 3 victoires en poules, Rayan, un peu trop joueur, laisse son adversaire du tableau espérer, avant de fermer la porte (victoire 15-10). Qualification en poche, il reviendra le lendemain, tout comme sa camarade Cécile, dossard, qui, selon qu’on soit superstitieux ou fétiche, porte fortune ou malheur : 13ème après les poules sur 140, elle conserve ses forces, sans passer par le stress du match en 15 touches. En toute fin d’après-midi, c’est au tour d’Aida de jouer carte sur tables : sur la piste podium, Aida et son adversaire Maëliss Hervé ont patienté plus d’1h avant de s’affronter. Très combative et appliquée, la différence se fait sur les actions offensives marquées par la tireuse d’Antony. Aida perd la partie cette fois ci, mais a apprécié ses premiers pas et ses premières victoires convaincantes dans la cours des grandes.

Dimanche, c’est le compagnon d’Armes sénior Florent Bauger, arbitre la veille, qui servait de “grand frère”, avec moi pour épauler Rayan et Cécile. Encore engourdi par le réveil trop matinal, le compétiteur trouve une énergie et un calme inattendus pour signer deux belles victoires, lui donnant le droit de jouer son premier tableau de 128. Dit comme ça, la performance n’a l’air de rien; Se “contenter” d’une place dans les 100 premiers fera peut être sourire les habitués du plus haut niveau. Personne ne sait pourtant aussi bien que Rayan la longueur et la patience qui qualifient le geste de l’escrimeur, sa rigueur quotidienne à acquérir pour aller plus loin. Gadin après gadin, point après point, place après place, chacun doit apprendre à grignoter, avant d’être invité au grand banquet.

Du jeu, Cécile en a produit, forcément pour battre samedi en poules la n°14 du classement Charlotte Goulvestre, et dimanche, toujours en poules, la future gagnante Mario Rousseau 5 touches à 4. Le hasard des tableaux et des calculs chiffrés lui ont fait croiser le fer, par deux fois, pour une issue cruelle, la Messine Hombeline Lagarde. Battue sur le fil après un match décousu, 15 touches à 14, notre cadette a eu du mal à cacher sa déception de ne pas rentrer dans les 30 premières et termine à une honnête 36ème place. Celui ou celle qui se retrouve à 14-14, sait qu’il doit devoir tout mettre en jeu et jouer avec le sort, en tirant à pile ou face. Sa force aura été jusqu’au bout de faire le jeu de la convention, quitte à rater sa dernière riposte. Cette fois ci, la “numéro 13” a été du mauvais côté. Son expérience des victoires et de la défaite n’entament pourtant en rien à goût du combat et son immense respect du jeu, qualité qui anime l’ensemble de nos escrimeur.se.s.

Résultats complets U17 Dames et Hommes, Circuit National Paris, Halle Carpentier.
Circuit Elite Dames (dimanche 13.10.19) : https://www.engarde-service.com/files/cep/cnu17/dimu17f/index.php?page=clasfinal.htm
Qualifications Dames (samedi 12.10.19) : https://www.engarde-service.com/files/cep/cnu17/cnu17f/index.php?iage=clasfinal.htm
Circuit Elite Hommes (dimanche 13.10.19) :
https://www.engarde-service.com/files/cep/cnu17/dimu17h/index.php?page=clasfinal.htm
Qualification Hommes (samedi 12.10.19)
https://www.engarde-service.com/files/cep/cnu17/cnu17h/index.php?page=clasfinal.htm

Thomas Fioretti

Un grand merci à nos arbitres des compétitions M9-M11 et M17 : Solveig Germain-Castex, Ruben Rey, et Florent Bauger.
Remerciements aux parents, accompagnatrices et accompagnateurs, venu.e.s encourager les enfants lors de l’épreuve M9-M11. Merci particulier à Frédéric Medeiros pour son précieux relais au début de la compétition M17 le samedi, folle journée avec ses enchaînements entraînements-compètes!!

Le CEFC sur le terrain de l’escrime pour tou.te.s !

with Pas de commentaire

La saison sportive du CEFC bien lancée, les cadres et membres de l’association continuent le développement des actions en faveur de l’escrime pour tou.te.s : stages sportifs JAP (Jeunes à Potentiel), inclusion d’athlète Déficient Visuel dans un stage jeunes valides; séance d’initiation auprès des jeunes de classe relais à Aubervilliers; sensibilisation à l’escrime handisport lors de la journée du sport UNSS. Toutes ces actions parallèles aux entraînements et aux compétitions de nos adhérent.e.s sont menées sur le terrain depuis désormais plusieurs années par nos encadrant.e.s sportifs ! Elles ont pour but de faire connaître notre discipline auprès de tous les publics.

  • Journée du Sport UNSS (25.09.2019, Gymnase Gambetta)

Grâce à l’appui de M. Armel Gontier, professeur d’EPS du Collège Gambetta, le CEFC et ses Maître.sse.s ont pu initier une cinquantaine de jeunes collégiens de l’établissement Hélène Boucher, lors de la journée du Sport UNSS, mercredi 25 septembre 2019, et leur faire découvrir l’escrime fauteuil, valides, et même une mini initiation à l’escrime pour les déficient.e.s visuels. !

  • Matteo Luthi & Théotime Berthod en activité !

Matteo Luthi (M17) a pu participer une deuxième fois au stage national de Bourges Jeunes à Potentiel, organisé par la FFH au CREPS Centre-Val-de-Loire, du 21 au 25 octobre 2019, après une première riche expérience l’an passée, racontée sur ces pages. Notre triple vainqueur du Championnat IDF épée et médaillé de bronze aux Championnats de France Jeunes, est désormais un habitué ! Il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin !

Théotime Berthod, est, lui, un régulier du vendredi, lors du cours d’épée “DV” (Déficient.e.s Visuels, non voyant.e.s et malvoyant.e.s), sous la direction bienveillante et pédagogique du Maître Eddy Patterson Betancourt. Convié à participer avec nos jeunes escrimeur.se.s au Stage d’Entraînement de la Toussaint (21-23 octobre 2019, Gymnase Gambetta), Théotime s’est montré très actif aux échauffements et aux exercices proposés, et a participé à des assauts avec ses camarades à l’épée, qui ont pu ainsi découvrir la pratique de l’arme, une fois plongé.e.s dans l’obscurité complète ! Les non-voyant.e.s, malvoyant.e.s et voyant.e.s doivent être en effet d’un cache recouvrant les yeux pour que tou.te.s soient à égalité dans le combat. Une expérience stimulante pour nos jeunes sportif.ve.s !

Théotime Berthod (au centre) entouré par les encadrant.e.s sportifs Eddy, Donatella, Hendrix (SCUF) & Thomas.
  • Découverte de l’escrime avec Cyril Moré à Aubervilliers (14.10.2019)

On ne présente plus Cyril Moré, multiple champion paralympique d’Escrime, participant des Jeux Paralympiques d’hiver, et un des plus formidable ambassadeurs du sport pour tou.te.s en France, et dans le monde du sport. Pour la deuxième fois cette année, et avec un projet mené par Cyril et Noël Clément (de l’association d’audiovisuel Jingle Bells Prod), le CEFC a mené une démonstration d’escrime (épée fauteuil et valides) à l’issue de laquelle, après une initiation aux règles de base, les jeunes des classes relais de la ville d’Aubervilliers, ont pu croiser le fer pour la toute première fois ! L’idée était bien évidemment de pouvoir tirer contre le champion, Cyril himself ! Cette expérience a pu faire découvrir les valeurs de notre sport et la pratique de l’escrime en fauteuil, plus sportive que certain.e.s pouvaient l’imaginer au départ !

Thomas Fioretti

Remerciements
Toute l’équipe pédagogique du Collège Léon Gambetta, pour le soutien apporté à ces actions.
Cyril Moré & Noël Clément, pour leur invitation auprès des jeunes d’Aubervilliers.
Les institutions sportives et fédérales, la Fédération Française Handisport, le CNDS & l’Agence Nationale du Sport, soutiens décisifs, auprès de nos projets de développement des pratiques inclusives.

STAGE de la Toussaint : activités et fermeture du CEFC pendant les vacances

with Pas de commentaire

Cher.e.s adhérent.e.s , Chers parents,

Escrimeuses, Escrimeurs,

Le CEFC ne dispensera pas ses séances d’escrime habituelles pendant les vacances de la Toussaint. La reprise des cours d’escrime débutera le lundi 04 novembre 2020 avec le cours d’épée pour les M15 à M20.

Le club est néanmoins ouvert :

  • samedi 19 octobre 2019 de 9h30 à 16h. Les cours M7, M9, M11, M13, & M15-M17 seront assurés et ont bien lieu au Gymnase Gambetta.
  • Les cours d’escrime de Bercy auront également bien lieu vendredi 18 octobre 2019 de 17h à 19h30

Stage de la Toussaint :

  • La salle Gambetta sera exceptionnellement ouverte au stage de la Toussaint les 21, 22, 23 octobre 2019. Le programme va vous être envoyé et sera en ligne dans les prochaines heures.

Pré programme à télécharger à cette adresse
M9-M11-M13
Lundi 21 octobre 2019: 10h – 12h
Mardi 22 octobre 2019 : 10h – 12h
Mercredi 23 octobre 2019 : 10h – 14h (regroupement toutes catégories)

M15 à M17
Lundi 21 octobre 2019: 12h30 – 15h
Mardi 22 octobre 2019 : 12h30 – 15h
Mercredi 23 octobre 2019 : 10h – 14h (regroupement toutes catégories)

Lièvres & Tortues

with Un commentaire

“Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
   Furent vains : la Tortue arriva la première.
   Eh bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?
              De quoi vous sert votre vitesse ?
              Moi l’emporter ! et que serait-ce
              Si vous portiez une maison ?”

Jean de La Fontaine, (10, Livre VI)

La saison compétitive des jeunes escrimeur.se.s du CEFC a démarré dimanche 29 septembre dans la grande Halle Georges Carpentier (Paris 13). Toujours en apprentissage, nos petit.e.s CEFC, déjà habitué.e.s aux sorties dominicales, réalisent une petite idée du chemin à parcourir et continuent de tracer leur propre voie.

  • Le goût de la victoire (M15 Fleuret, Dimanche 29 Septembre 2019, Halle Carpentier)

Les M15 ouvraient leur saison dimanche dernier à la Halle Carpentier, qui accueillait, en ce week-end du 28-29 septembre, le “Lutetia”, important tournoi national d’épée junior. Impressionnés par le gabarit des athlètes à leur arrivée dans la halle d’escrime, Adam & Roméo se demandent si ils ont atterri au bon endroit. “Mais on va tirer contre eux ???” me demande, interloqué, Adam. Une inquiétude vite dissipée lorsque j’explique aux moins expérimentés que la compétition ne regroupe que des jeunes de leur âge. De leur âge, mais pas forcément de leur taille, et c’est exact que les différences peuvent être importantes d’un.e jeune à l’autre. Adam, toujours, découragé par la robustesse de certains adversaires de sa poule, trouve pareille excuse pour minimiser l’impact de ses défaites. Il comprendra par la suite, qu’il pratique une discipline où le maniement de l’arme et sa stratégie primeront la plupart du temps sur la force physique. Roméo, débutant placé d’emblée sur la piste “podium”, est d’abord intimidé par l’événement, puis heureux de pouvoir combattre avec ses armes. La présence d’un jeune escrimeur, lors de sa grande première, est une éclosion dont tout éducateur peut se réjouir. L’assiduité à l’entraînement se transforme en volonté d’en découdre, et un pas est réalisé, une continuité, un fil qui relie le plaisir de s’entraîner avec les copains et la bagarre du dimanche.

Pablo, Maître Eddy & Thomas, Alois

Il est encore trop tôt pour les autres anciens, qui n’ont pas “siempre” trouvé la “victoria” au bout de leur pointe. Pablo, Gwen Liam, Alois ou Pierre, vivent parfois des matinées difficiles. Mais leur courage, leur envie, donnent à la photographie d’ensemble une couleur d’ensemble bien plus heureuse qu’une feuille de résultat.

Les plus déterminé.e.s de nos M13 (les 2ème année surclassé.e.s, né.e.s en 2007) sont aussi allés faire un tour à l’étage supérieur. Bien en a pris à Théodore et Astahan (2 Victoires en poules) et également à Yal (3 victoires) de faire le chemin jusqu’à la porte d’Ivry. Les “petit.e.s” Camille et Céleste étaient présentes pour s’aguerrir et prendre de la confiance.

Christian & Gaspard ont été les plus sereins. Le premier, qui découvre la catégorie M15 a étonné par son calme : 4 Victoires en poules. Le second, a désarçonné… par son trop grand calme. Mais après tout, pourquoi s’énerver lorsqu’on gagne 5 matches sur 6? Il était donc écrit que les deux stoïciens allaient se retrouver : c’est Gaspard qui l’emporta sur une “bulle” (10-0), sans discussion, mais aussi sans vrai combat. Après cette victoire facile, s’annonçait pourtant l’avis de tempête et, combat il y a eu, contre le costaud Antoine Da Silva. 4 touches contre 10 pour son adversaire du jour. La logique du classement était respectée. Mais la prochaine fois, pour traverser les orages, mieux vaut déjà sortir équipé.

C’est la bonne humeur qui doit gagner à la fin !

Les filles ont démarré leur compétition au moment où la halle se vidait petit à petit. C’est donc des tribunes vides qui ont accueilli la victoire d’Aida, qui commence sa saison 2019 tambour battant : 5 victoires en poules. Le chemin inverse de celui de Solveig, qui ne se décourage pas du tout. La veille, dans cette même salle, sa connaissance de l’escrime et son sérieux lui ont permis d’obtenir son examen pour entrer en formation de jeune arbitre interdépartementale. Une autre forme de victoire, pas uniquement liée à la place d’un sportif sur un podium, ou à la couleur d’une médaille : nos jeunes escrimeur.se.s réalisent qu’un moment décisif peut se concrétiser autrement qu’en compétition, différemment d’un affrontement sur la piste.

Aida et les filles M15 de la ligue de Paris

Le goût d’une victoire peut aussi être doux-amer. Menée 9 touches à 1 face à une adversaire largement supérieure, notre grande Louise donnait tout. Sur une attaque de la dernière chance, et faisant reculer son adversaire, Louise n’aura jamais le temps de tenter sa chance. Arrivée au bout de la piste, la jeune Morgane s’écroule. Elle ne se relèvera pas et c’est en pleurs, sur une civière qu’elle quittera la piste. On lui souhaite un rétablissement rapide.
Déstabilisée par une victoire qu’elle n’aurait jamais du obtenir, Louise culpabilise. Lors d’un changement de fil de corps lors de son match suivant, elle et moi avons encore en tête l’incident du match. Aux premières loges, la jeune fille est restée de longues minutes auprès de Morgane. “C’est pas juste, j’avais perdu“. Le sport, en général, et l’escrime en particulier, ne récompense pas toujours justement les athlètes. La justice du sport s’exprime quand elle le doit. D’un point de vue comptable, le gagnant final a gagné parce qu’il a remporté ses matches d’une touche de plus, au moins. D’un point de vue tout à fait symbolique, le gagnant final est parfois ailleurs que sur le podium. Lorsqu’il conserve l’attitude et remporte la mise, c’est qu’un véritable champion s’exprime. Gagner et perdre s’apprennent, comme dans toute discipline mettant en jeu des points. “It’s an unfair game” dit du baseball Brad Pitt dans Moneyball (Bennett Miller, 2012). Si l’escrime renvoie parfois cette impression, la noblesse de son essence donne néanmoins parfois au vaincu des airs de grandeur. La victoire et la défaite prennent alors un goût différent, qu’il convient à chacun de savoir dissocier.

  • Le goût du jeu (CID n°1 M13, Salle d’Armes de Montparnasse)

Comme les M15, les M13 ont lancé les dés pour la première de la saison, dans la salle d’armes de Montparnasse. Les “benjamin.e.s” du CEFC appartiennent à cette catégorie entre deux âges, où l’enjeu de classement assez faible, ne doit jamais prendre le pas sur la règle, son esprit, et le fair play qui va avec. 9 Garçons 7 filles, 4 arbitres, 2 “coaches”, 0 médailles. Les chiffres sont durs, les chiffres sont beaux : on peut leur faire dire ce que l’on veut. Ce que les chiffres ne pourront jamais dire en revanche, ce sont les grands moments où les enfants, perdants ou gagnants, sortent valorisés par leur présence et leur prestation. En division 3, Théodore et Simon R. s’inclinent en 1/4 après des poules intéressantes (2 Victoires). Valentin, après deux années sans escrime, retrouvait avec une grande fraîcheur les pistes parisiennes; sans vaincre mais pas sans esprit gagnant!
Dans le deuxième wagon, un Mathias combatif et sérieux (3 victoires) un Colin, positif, plutôt en forme (3 victoires en poules) et un étonnant Noé (1 victoire dans le sac en poules mais un joli succès 8-6 contre un adversaire mieux classé) ont assuré leur présence dans le milieu du classement (dans les 32). Un parcours un peu similaire pour Simon P. , à l’aise quand le match devient plus long (1 v en poule et une belle victoire au tableau d’entrée). Astahan, le jeune frère de Sekou, , nouvel arbitre en formation pour le CEFC, a réussi la belle performance du jour en poules 4 Victoires. Frustré par son combat et d’habituels problèmes comptable des touches, il termine à une bonne. Enfin Yal, auteur de 3 victoires en poules, est le seul M13 du jour à franchir deux tours de tableau, et termine à une très honnête 16ème place.

Petit.e.s et grand du CEFC après la compétition des garçons

Les filles, ont souvent pris l’habitude de rester groupées, sur la piste et sur la feuille de résultat : 11ème, 12ème et 15ème : Céleste, Camille & Lilly se suivent et ne se lâchent plus ! En Division 3, Maylis passe de peu à côté d’un joli coup mais perdra au tour suivant contre une camarade CEFC, Caitlin (2 victoires en poules), qui battra à nouveau une camarade du samedi dans une très belle rencontre d’escrime, Caroline, 8 touches à 7. Plus à l’aise sur des matches long, elle atteint la “petite petite” finale, perdue de peu 8 à 5, jusqu’à la 17ème place. Honneur à la plus jeune du groupe Pénélope, 16ème du classement, et dans son élément chez les “grandes petites”.

Le CEFC vous salue bien !

***

Inutile de tirer des bilans après moins d’un mois d’entraînement. Le CEFC se développe : ses 230 membres ne participent pas tou.te.s aux compétitions. Et les participant.e.s ne survolent pas les compétitions. Notre nouvelle licenciée sénior, Mariore Manneville, déjà de retour sur les pistes à Antony et Valence, a voyagé seule sans connaître la gloire, mais elle sait parfaitement que lièvres, comme tortues, en portant sur son dos le sac de la défaite ou le sac de la victoire, tous doivent d’abord franchir la ligne d’arrivée pour savoir qui ils sont réellement.

Thomas Fioretti

Résultats M15 :
Filles (23 classées)
Aida Khellaf, 1ère de la compétition
Solveig Germain Castex, 22ème
Céleste Medeiros : 19ème
Louise Mercier le Quéllec 16ème
Camille Réguigne Grancher : 20ème

Garçons 49 classés
Adam Belkhiri Raynal 46ème
Gwen Liam Beulz 43ème
Alois Cariou : 29ème
Christrian De Reviers : 21ème
Pablo Duprat 35ème
Pierre Hacquard : 49ème
Théodore Gouzik 36ème
Gaspard Medeiros : 13ème
Yal Rey : 31ème
Roméo Tomat : 48ème
Astahan Sylla : 33ème

Résultats M13
Filles (24 classées)
Maylis Breton : 19ème
Lilly Faucheux : 15ème
Céleste Medeiros : 11ème
Pénélope Mairie : 16ème
Caroline Malvoisin : 22ème
Camille Réguigne Grancher: 12ème
Caitlin Schott : 18ème

Garçons (51 classés)
Colin Czernich : 22ème
Mathias Fourcade : 24ème
Théodore Gouzik : 38ème
Valentin Jarry : 50ème
Noé Pernin : 32ème
Simon Portal : 31ème
Simon Reboul : 40ème
Yal Rey : 16ème
Astahan Sylla : 25ème

Remerciements :
Nos arbitres M13-M15 : Rayan Sadli, Ruben Rey, Adrien Souyri, Sekou Sylla.
Notre accompagnateur M13, Pablo Rey, présent auprès des jeunes escrimeur.se.s. Merci aux parents venus encourager les jeunes du CEFC.
Crédits photographiques : Donatella, Thomas, Nicolas Czerniche et un grand merci à Marie de la Tour d’Auvergne pour les photographies des jeunes sur l’épreuve M15 de la Halle Carpentier

Rentrée 2019 : Permanences du CEFC

with Pas de commentaire

Nous vous informons de la tenue de permanences de rentrée du CEFC du 02 au 07 septembre 2019. Nous vous accueillons à la Salle de Gambetta :

  • Lundi 02 septembre de 18h30 à 20h30
  • Mercredi 04 septembre de 16h à 20h
  • Jeudi 05 septembre de 18h30 à 20h30
  • Vendredi 06 septembre de 17h30 à 20h30
  • Samedi 07 septembre de 09h30 à 15h

Nos cadres seront présent.e.s pour finaliser les inscriptions, les locations de tenues et essayages, documents administratifs pour compléter votre inscription (certificats médicaux, auto-questionnaires, tarifs CAF etc.). Nous sommes également là pour répondre à vos questions !

La reprise des cours d’escrime est fixée au lundi 10 septembre 2019.

Lors de votre inscription pensez également à louer votre tenue à moins bien sûr que vous ne l’ayez déjà.
Pour toutes celles et ceux qui ont oublié de louer les tenues d’escrime, vous pouvez les réserver en ligne dès à présent en cliquant sur les boutons ci dessous :

Le kit premières touches concerne seulement les plus jeunes (les m7) ; à partir de 7 ans accomplis il faut en revanche une tenue blanche pour la pratique de l’escrime.
Une caution de 100 ou 300 euros par chèque est demandée

Ne tardez pas à vous réinscrire !

Cette année encore nous devons faire face à une très forte affluence. Au 28.08.2019, le CEFC comptabilise déjà 124 adhérent.e.s pour la nouvelle saison 2019-2020. Rendez vous sur la page dédiée au inscription, avec la possibilité de payer en ligne via notre nouvelle plateforme HelloAsso https://cefc.fr/inscription-au-club/

Jour de Fête

with Pas de commentaire

Après avoir participé à la première édition de la Fête du Sport en septembre 2018, lancée à l’initiative de Madame Laura Flessel, avec le projet “Escrime en Seine”, journée de démonstrations et fête de l’escrime en péniche sur la Seine, le CEFC a renouvelé une manifestation d’Escrime pour tou.te.s ! Un autre genre “fête” se déroulait au même moment à Hénin-Beaumont : la Fête des Jeunes. Avant de clore la saison, par une vraie nouvelle fête, le 29 juin entre tou.te.s les adhérent.e.s du CEFC

  • Escrime & Coups de soleil (Fête du Sport, Place Martin Nadaud, dimanche 23 juin 2019)

Nos cadres et nos bénévoles se sont mobilisés en un temps record pour organiser un événement à l’occasion de la la 2ème Fête du Sport. Le CEFC avait participé à la première édition, en … septembre 2018. Le club aura donc organisé ces deux superbes événements de promotion liés à l’Escrime cette saison. Le 23 septembre, le club avait eu l’idée de faire de l’escrime, valide et sur le fauteuil, au fleuret et à l’épée, tout en naviguant sur la Seine ! Le projet “Escrime en Seine“, sur le bateau le Signature, regroupait nos champion.ne.s, nos maîtres.sse.s et bénévoles pour montrer à tout Paris, la manière joyeuse du CEFC de pratiquer l’escrime, excellente et pleine de vie, en musique et dans le partage. L’étonnant concept avait alors été confronté à la réalité climatique : une journée épouvantable de tempête et de pluie avait eu raison de notre visibilité sur le quai, puis sur le bateau. L’orage ne nous avait pas empêché de faire la fête autour de la musique cubaine à l’intérieur pendant les deux croisières.

Huit mois plus tard, c’est le plein soleil et les arcs en ciel de la Place Martin Nadaud qui nous ont accueilli dimanche 23 juin 2019, à l’occasion de notre événement “En Garde, Prêts, Allez !”, organisé par nos équipes sportives et bénévoles. Dès 11h, après installation du matériel d’escrime pour la démonstration et l’initiation de l’escrime (fauteuils et Handifix, matériel premières touches pour les enfants), les maître.sse.s Dona & Thomas, ainsi que beaucoup de nos bénévoles, étaient en garde et prêt.e.s pour accueillir le public pour faire découvrir notre sport.

Nos jeunes athlètes ont pu effectuer de superbes démonstrations aux 3 armes : nos athlètes “nationaux” au fleuret Cécile François, Florent Bauger, ainsi que notre grande accompagnatrice des enfants Sara Rey et son frère Ruben; Silvio, Alexandre et le champion Handisport Matteo Luthi, sont montés sur le fauteuil et Silvio les a rejoint ensuite. Tout ces escrimeurs en blanc, sur une place en plein air, avaient vraiment fière allure  ! Simon et Donatella ont clôturé, en impressionnant le public par leur vitesse et leur justesse technique au sabre. Les démonstrations d’escrime en plein air, ont attiré les regards des passant.e.s et donné un bel aperçu de la pratique du club, valide et Handisport, aux 3 armes de l’escrime sportive.

Mais hier, c’était surtout la Fête de l’escrime et de la jeunesse ! Nous avons pu initier une cinquantaine d’enfants et jeunes sur toute la journée ! Des membres du club ont joué le jeu et sont passés nous voir et certains d’entre eux se même initié au sport pratiqué par leurs enfants ! Au rythme d’initiations simples et ludiques, filles comme garçons, sportifs en sandalette et en robe, se sont amusés à toucher et découvrir la sensation de porter un masque ! Lorsque les enfants l’ôtent, un franc “AH il fait chaud là dessous”, sort spontanément, mais c’est avant d’être un soulagement, la sensation de s’être franchement amusé qui prédomine.

Les adultes et ados ont montré également beaucoup de curiosité à essayer de tirer sur le fauteuil, et c’est avec étonnement que certain.e.s d’entre eux découvrent la difficulté de l’exercice ! Pas facile de toucher un adversaire sur une si proche distance et de tenir l’échange physique avec le haut du corps !

Le CEFC souhaite à l’avenir multiplier les manifestations de promotion de l’escrime et les valeurs véhiculées par le club. Nous allons réfléchir, dans les mois et les années à venir, sur cette dynamique pour montrer à tou.te.s ce que nous savons et pouvons faire pour notre sport.

  • Grande première pour Aida, Maître Eddy sur la plus haute marche (Fête des Jeunes 2019, Hénin-Beaumont, 22 et 23 juin 2019

Qualifiée lors des deux précédentes 1/2 finales nationales, la saison passée à Hénin Beaumont et au mois de mars dernier à Roanne,  Aida Khellaf, 13 ans, avait validé, grâce à son bon classement de Ligue, son billet pour la grande “Fête des Jeunes”. Pour des sportifs devenus champion.ne.s d’escrime, comme Lauren Rembi, Jean Paul Tony Helissey, Charlotte Lembach, ou Ysaora Thibus, la Fête des Jeunes a représenté un tremplin vers le haut niveau, voire l’Olympe… Pour d’autres, elle est le basculement sur la fin de la première jeunesse, et certain.e.s abandonnent une partie de leurs rêves et de leurs espoirs, tant l’épreuve est difficile, stressante, voire paralysante pour nombre d’entre eux. Une fois passé dans la catégorie M17, l’escrime représente parfois davantage un passe temps qu’un investissement à long terme et à plus de de pratique.

Notre petite Aida n’en est pas à ce genre de réflexion, et c’est tant mieux. La jeune espoir surclassée, a encore la possibilité de pouvoir disputer deux autres éditions et de prolonger un peu plus ses rêves, ses espoirs, et sa jeunesse d’escrime. A force de répéter l’exercice compétitif, l’athlète prend toujours le risque d’une usure, peut-être davantage mentale que physique, à cet âge là du développement. Maître Eddy, toute la journée au côté de son élève, la guide sur ce que doit être le sens du jeu : pendant de longs mois, il a simplement, avec l’appui des deux autres entraîneurs.se.s, invité Aida à participer et profiter de la “Fête”. Au delà des minimes, les échéances nationales se nomment “Championnat”. La Fête des jeunes récompense le champion de la jeunesse, de la belle escrime et de la Fête. C’est ce qu’ont compris certain.e.s des gagnant.e.s, ému.e.s au point de ne pouvoir parler, ou tellement joyeux et déguisés, peinturlurés, aux couleurs et symboles de leurs régions, qu’ils n’en ont pas oublié de montrer leurs talents sur la piste.
Les 4 défaites 5-4 d’Aida, auraient pu avoir raison de sa détermination. C’est pourtant mal connaître la combattante qui sait réagir. Mais malgré une jolie victoire en tableau de 128, Aida rend les armes, contre le “bourreau” du CEFC, la melunaise Daphné Lovera (vainqueur d’Aida à la zone en janvier, et de Cécile lors de l’édition
Blessée à la cheville, c’est l’heure du repos pour notre “championnette” !!! Hasta la Victoria Siempre, Aida !

Le lendemain, c’était la grande journée du Maître Eddy. Pour faire court, le Maître était missionné par le Comité Régional IDF, avec d’autres cadres, dans les 3 armes, de mener à la victoire l’équipe n°1 du fleuret masculin : Anas Anane (Paris CEP), Noah Adriamasinarivo & Jean Charles Besnault (CE Meaux) , Axel Bibron (Antony). Le tir groupé des 4 chevaliers dans l’épreuve individuel a montré toute l’étendu du talent et du potentiel de l’équipe : si Anas a triomphé et survolé l’épreuve, Jean Charles, Axel & Noah (respectivement 5è, 6è et 9è) ont signé une super performance. 

Sur le papier, il était donc “facile” de remporter cette Fête des Jeunes. Sur le terrain, il n’en a rien été, car la logique de l’addition des classements, sans cœur et sans engagement, ne prévaut pas pour s’assurer de la victoire. Le Maître, habile tacticien, a su ménager les temps forts et faibles pour abattre ses atouts au bon moment et remporter la mise finale. Deux énormes relais d’Anas (10-2 et 6-0 pour conclure), ont finalement eu raison des Lyonnais. Leurs coéquipiers leur opposeront une belle résistance en finale, mais les franciliens auront le dernier mot (victoire 36-30). La victoire témoigne du sérieux et de la rigueur sportive de nos jeunes franciliens, et leur domination au fleuret masculin comme féminin (Victoire de Joséphine Ediri, doublé individuel et par équipes). 
Pour mettre les éléments en perspective, c’est la 5ème année consécutive que le Maître d’Armes Eddy Patterson, du CEFC, est nommé capitaine des garçons. C’est la 5ème année consécutive qu’il rapporte une médaille nationale à la Ligue d’Escrime de Paris ou, depuis cette année et la nouvelle organisation régionale, à la Région IDF. 
Palmarès Maître Eddy :
2015 : 3ème de la N1 avec Paris 1
2016 : Vainqueur de la N3 avec Paris 1
2017 : Vice-Champion N1 avec Paris 1
2018 : 3ème de la N1 avec Paris 1
2019 : Vainqueur de la Fête des Jeunes avec Île-de-France 1

Axel Bibron, Anas Anane, Jean Charles Besnault, Noah Adriamasinarivo, Maître Eddy Patterson Betancourt.

La médaille du CEFC, dans cette affaire, c’est surtout la récompense du travail des éducatrices et éducateurs du club, la concrétisation d’une écoute constante auprès des jeunes, pour leur donner confiance et les former sur la piste et en dehors. Ces champion.ne.s doivent être les adultes responsables de demain, parfois même, de futur.e.s formatrices et formateurs, dans notre idée d’école d’escrime “franco-cubaine”.

  • Rendez vous à la Fête du Club ! (29 juin 2019)

Un mot pour conclure sur une belle “Fiesta” à venir : la Fête du club. Dernier moment de l’année sociale et sportive, elle s’adresse à tou.te.s ! Parents, enfants, adhérent.e.s, nouvelles & nouveaux, venez nombreux assister aux remises des diplômes et récompenses des enfants, jeunes, athlètes et bénévoles du CEFC, et boire un pot autour d’une bonne ambiance musicale, avant de vivre un bel été et, on l’espère, une belle rentrée en notre compagnie.

Thomas Fioretti

Remerciements
Un grand merci aux lectrices et lecteurs de ces comptes rendus pour cette saison 2018-2019. 
Un très grand merci à Mme Calandra, Maire du XXème arrondissement, passée sur notre stand d’escrime Place Martin Nadaud, soutien du projet sportif et de la manifestation du 23 juin 2019.
Grand merci aux bénévoles de la Fête du sport, Frédéric & Valérie, Silvio, Alexandre, Pierre-Luc, Vincent, Agnieszka, Estelle & Simon, ainsi que la team des jeunes Loreline, Gaspard, Sara & Ruben, Florent, Cécile, Mattéo. Merci à tou.te.s nos adhérent.e.s venu.e.s nous saluer et participer à cette manifestation sportive en plein air.
Un grand bravo aux éducatrices et éducateurs sportifs, encadrant.e.s des équipes de jeunes à Hénin-Beaumont. Ces compte rendus sont le simple témoignage de notre travail éducatif sur la piste et en dehors auprès des enfants, des jeunes, et de tou.te.s les escrimeur.se.s.

1 2 3 4 5 19