Journal de Maître Eddy à Fréjus

with Pas de commentaire

Du 20 au 24 avril 2015 Maître Eddy suit un stage pour l’enseignement de l’escrime aux publics handicapés. Le stage est organisé par la Fédération Française d’Escrime et la Fédération Française Handisport, il se déroule au centre Azureva de Fréjus.IMG_8211

(voir l’article sur le site de la fédé )

Programme du stage :

  • Toute la spécificité de l’escrime handisport,
  • Adaptation de l’escrime à la situation en position assise et en non-voyant,
  • Fondamentaux,
  • Leçons collectives mixtes handi-valide,
  • Leçons individuelles,
  • Matériels spécifiques,
  • Arbitrages,
  • Règlements

 

stage d'escrime Fréjus 2015
stage d’escrime Fréjus 2015

Participants :

  • 30 escrimeurs en fauteuil : 25 de l’équipe de France ; 3 anglais ; 2 belges ; 1 canadien
  • 5 escrimeurs non-voyants
  • 16 stagiaires en formation : la plupart BE et des éducateurs qui évoluent dans le milieu Handi

Encadrement:

  • FFE :
    maîtres Didier Leménagé et Michel Perrin
  • FFH :
    maitres Pascal Godet (Directeur Sportif) ; Jean-Michel Saget (responsable Haut Niveau) aussi CTS FFE ; Jean-Yves Huet (responsable Epée) ;
    Pascal Le Petit (responsable Non-Voyant) ; Guillaume Dubreuil (responsable arbitrage) ; Alexandre (chargé de la PPG).

Journal de bord

Lundi 20 :

IMG_7332Bonjour, voilà quelques photos de notre première journée de stage.

On a une belle piscine à notre disposition, mais on n’a pas eu le temps de l’essayer : dommage ! C’est une très belle journée et à Fréjus il fait un temps magnifique.

Nous sommes arrivés à 11h et une navette est passé chercher tous les maîtres d’armes participant au stage.

IMG_1411
Notre salle d’armes

 

Déjeuner de 13 à 14 heures, puis c’est parti pour la présentation du matériel et les leçons en individuel ; et après match avec l’équipe nationale.

Eddy au centre avec Ludovic à droite et Lorens, le maître d'armes à gauche
Eddy au centre avec Ludovic à droite et Laurent à gauche

C’est une aventure très enrichissante !

Mardi 21 :

Le matin on travaille la pédagogie au fleuret, avec les maîtres de l’équipe nationale, qui nous donnent plein de billes pour réussir à fond une pédagogie collective et en individuel avec les handicapés.

IMG_3852

Puis petite pause déjeuner et reprise des cours à 14 heures avec la leçon en individuel pour les felurettistes. On travaille chacun 15 minutes avec un partenaire différent. C’est très bien organisé et ça nous permet de voir les différents styles et et formes de travail.

À 16 heures, atelier de préparation physique générale spécial handisport. On passe ensuite à un autre atelier dédié à l’escrime pour non-voyants et mal-voyants.

IMG_3615Dans la soirée on travaille la théorie, dont l’histoire de l’handisport en France et dans le monde, et on nous présente aussi les diverses institutions.

Ben à 11 heures il est temps d’aller au dodo !

Mercredi 22 :

Le réveil est un peu difficile ce matin ; c’est qu’on à travaillé très dur hier !

En plus il y a aussi plein de pollen, et mon allergie me titille un peu.

La matin on attaque avec la pédagogie au sabre, toujours dirigé par le maître de l’équipe nationale. amigos que de choses tant sur le plan humain que sportif !

Après les cours théoriques, on passe aux leçons prises et données sur le fauteuil.

Eddy et Julien
Eddy et Julien

Avec mon partenaire Julien  on prépare ensemble la leçon que nous allons donner un peu plus tard à nos premiers élèves handi.

Julien travaille dans un centre de rééducation pour personnes handicapées ou victimes d’accidents et tous ce que apprenons ainsi que nos échanges vont nous aider mutuellement à nous occuper de nos patients et de nos élèves. c’est un très belle échange.

La relation avec les élèves est aussi top ! Et c’est parti pour la première leçon, avec Bogdan pendant 15 minutes.

Après je filme quelques leçons et j’écoute les consignes et les remarques du maître intervenant.

Arrive enfin midi et l’heure du repas après un petit verre de l’amitié accompagné d’une belle photo (j’espère que j’en aurai une à la fin du stage !)

 

On mange léger pour préserver nos forces, et, avec le nez bouché je file me reposer un peu jusqu’à 14 heures.

L’après midi on continue encore avec de la théorie : on complète et on approfondit certains aspects abordés le matin. Il faut que nous puissions donner des leçons à tout type de public, depuis les débutants jusqu’aux professionnels.

Rien que du bon !

IMG_9658

En milieu d’après-midi changement de décor. et on monte dans une petite salle équipée pour les non-voyants. On revoit brièvement les principes abordés hier pendant la théorie pour apprendre à travailler avec ce type de public également exceptionnel. Vraiment on ne se rend pas conte de la difficulté de ne rien voir et de faire de l’escrime ! La meilleure manière pour apprendre c’est donc de s’y mettre ! Du coup voilà qu’après avoir donné une leçon à l’épée on passe derrière la garde et il faut tirer un premier combat de mise en route. C’est très difficile car il faut se déjà se retrouver dans l’espace, sans parler de l’adversaire et de son bras armé… Nous les maîtres d’armes en stage on prend une sacrée raclée par les tireurs non voyants qui empochent contre nous 14 victoires alors que de notre côté arrivons tout juste à aligner 3 victoires – dont une de votre serviteur ! HLVS !!! – Que du bénéf, c’est une expérience extra et très puissante, de nouveau à tous points de vue : humain, physique, et sportif !

IMG_6243

Le soir c’est parti pour des matchs aux trois armes et l’arbitrage !IMG_0783

Jeudi 23 :

On attaque la journée par un cours théorique à l’épée, suivi sur le champ par la leçon individuelle.

On finit la matinée avec une leçon individuelle au fleuret et une autre à l’épée.

C’était une super matinée avec une magnifique charge pleine d’émotions. Dommage que l’allergie au pollen cause autant de pépins…

IMG_9872
Ginou et Eddy

Pour la pause de midi j’ai aussi l’agréable surprise de voir belle-maman ! Elle habite tout près du centre et est venue me dire un petit bonjour. On a déjeuné ensemble et on a bien papoté. J’en ai profité pour lui montrer la salle d’armes aménagée en handisport, organisée pour le stage : ça a été une belle surprise et elle trouve aussi que c’est vraiment bien !

Les adieux se font rapidement, car à 14 heures on démarre la dernière après-midi du stage.

Au programme : pédagogie en individuel et leçons. Je dois en organiser deux, l’une au fleuret, l’autre à l’épée. enfin j’arbitre deux matchs au fleuret. Et c’est fini !

Les maîtres demandent à ce que l’on range la salle ; comme le groupe est assez grand c’est plié en deux temps trois mouvements . Je file à la chambre me rafraichir et piquer un petit roupillon en attendant la synthèse de ce soir.

Eddy et Laurent
Eddy et Laurent

À 20h30 on se retrouve tous et on fait le bilan de ce stage de formation. On passe aussi à la remise des documents et des certifications pour ceux qui passent le QCH… Amigos, voilà des termes auxquels il va falloir s’habituer car dès cette rentrée on pourrait envisager de faire une petite saison de découverte à l’escrime handisport…

En tout cas je rentre à paris la tête pleine d’idées et de bon trucs pour développer cette activité.

Je remercie tous ceux qui sont intervenus dans ce merveilleux stage : c’est vraiment une expérience à faire !!!

Et je vous laisse avec une petite vidéo d’un  aperçu de ce que peut donner une séance d’escrime en fauteuil.

Hasta siempre !

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com