Restez branché.e.s !

with Pas de commentaire

Alors que le CEFC achève des travaux d’aménagement pour accueillir une nouvelle installation d’escrime dans la salle d’armes de Gambetta, les escrimeur.se.s du Cercle ont clôturé un mois de compétition intense, à la Halle Carpentier pour la Zone H2024, première grande étape menant à la Fête des Jeunes…

Dimanche 20 janvier 2019 : bonbons, médaille, et émoji

3 filles (Aida, Camille, Céleste) & 4 garçons (Colin, Gwen Liam, Oskar, Yal) : le CEFC a engagé une petite troupe pour disputer le Challenge Richelieu, organisé par le club de Rueil Malmaison. L’épreuve, très relevée, est appréciée des clubs de la Ligue de Versailles & Créteil, mais aussi des parisien.ne.s, puisque les points marqués par les fleurettistes sont comptabilisés pour établir le classement M13 de la Ligue de Paris. La catégorie des benjamin.e.s regroupe des escrimeur.se.s disputant des tournois de “jeunes”. C’est l’âge de tenir ses premières poignées “cross” et où les aptitudes de chacun se précisent. Pour nos CEFC, c’est avant tout la découverte d’un monde plus grand : 154 inscrits, 59 tireuses chez les filles, 30 club représentés. WOW. Les chiffres, comme l’ambiance sérieuse et organisée du Challenge, déroulent le tapis aux échéances régionales et nationales qui attendent dans les mois et années à venir, nos petit.e.s escrimeur.se.s

Chez les garçons c’est Yal, avec 4 victoires, et Gwen Liam, avec 3 victoires, qui vont tirer leur épingle du jeu au premier tour de poules. Yal aura d’ailleurs l’occasion de se “tester” en Division 1, avec moins de réussite qu’au tour n°1 (1 victoires en poules). Exempt du t.128 de la D2, Gwen Liam sera battu avec les honneurs 8 touches à 5 au tour suivant. Oskar avec 2 victoires, tombe au tableau de 64 la D2 après un match superbe de courage, perdu 8 touches à 7 ! Moins de succès pour Colin, avec 1 victoire en poule, battu au tableau de 128, 8 touches à 5. Dans l’ensemble, les garçons, combatifs, en apprentissage, ne repartent pas découragés.

La génération 2006-2007 des filles, emmenée par l’abonnée aux joutes du dimanche, Aida Khellaf, possède l’insouciance et la joie des gagnantes. Céleste et Camille, sans trop de victoires dans leur sac ce jour-là, ne pensent même pas en termes de médailles et de coupes. Bien qu’elles vivent une compétition difficile (1 victoire pour chacune en poules, battues au tableau), elles ne troqueraient pas le bonheur d’être ensemble et pareil entrain pour une quelconque récompense sur une estrade. Celles ci font toujours plaisir à l’athlète, mais la joie et le plaisir à concourir seront indissociables des succès. L’un n’ira pas sans l’autre, et la jeune Aida a sûrement pu s’en inspirer : 2ème du tournoi, elle repart, en plus d’une jolie coupe, avec un grande boîte de bonbons et de friandises, qu’elle redistribue à ses ami.e.s du club. Rires et sourires sont échangés, et la compagnie de leur maîtresse Donatella guide les pas de nos petit.e.s ce jour là. Le reste de la “team” des maîtres, occupés à préparer la nouvelles salle d’armes, recevront une bonne quantité de sucre, avec la visite des filles, et quelques tonnes d’émojis sur leur téléphone ! De quoi se donner du courage pour passer le tunnel du grand chantier et gagner un autre type de combat !

Dimanche 27 janvier 2019, Zone IDF fleuret M15 : des CEFC sonnés, mais jamais K.O. !

L’an dernier, lors de la même épreuve de Zone, toujours à Carpentier, deux de nos jeunes étaient mis au tapis par la grippe avant de combattre. Pas de bol pour Élouan, cloué au lit, et rebelote pour Maxime, décidément maudit en l’hiver. De 7, l’effectif passe à 5, avec les garçons Alois, Pablo, et Gaspard, et nos vaillantes, Aida & Solveig. Les “2005”, première année M15, auront une nouvelle chance, en plus de cette saison 2018-2019, l’an prochain, de disputer la fameuse “Fête des Jeunes”, regroupant les escrimeur.se.s les plus performant.e.s chez les moins de 15 ans. Au delà de l’opportunité qu’elle représente, la Fête des Jeunes est un horizon et une invitation, à prendre son intitulé au pied de la lettre : faites vous plaisir, puisqu’il est dit que l’escrime ne doit pas devenir une corvée, malgré l’âpreté des combats qu’elle met en scène. Touchés, Alois et Pablo signent une compétition similaire avec une victoire en poules et une courte défaite au tableau. Chez les filles, Solveig continue de s’accrocher, malgré l’enchaînement des défaites. qui ne reflètent pas toujours le niveau réel de l’escrimeur. Rien n’est pourtant plus traître, que de de se laisser griser par le parfum de la victoire ou de garder trop longtemps les idées noires après un échec.

Aida et Gaspard, malgré leur jeune âge, ont déjà roulé leur bosse. Leur expérience, une semaine plus tard, au Marathon de Fleuret, dans la même enceinte Carpentier, leur servira pour la suite du chemin. Y compris pour Aida, malgré la tête des mauvais jours et des mauvaises humeurs ! Sa défaite de justesse au tableau de 64 lors de la Zone H2024, 10 touches à 8, lui servira pour construire son parcours. Oubliant vite les succès d’hier, Aida rumine ses défaites et balaie un peu rapidement les bonnes choses. Elle aura à apprendre de son camarade, le jeune Gaspard Medeiros, bon 20ème sur 164 escrimeurs en régional, sait relativiser ses victoires et défaites, même les plus dures: comme celle qu’il vient de vivre ce dimanche, d’une seule touche, 10 à 9, subie au tableau de 32. En écoutant patiemment les explications de l’arbitre, Gaspard a pu saisir le sens profond du jeu : la décision d’un jour sera rejouée dans une semaine, un mois, pour un autre résultat, livrant une autre vérité. La formation à une telle leçon d’armes n’a pas de prix chez nos jeunes sportifs, en quête de sens dans leur dépassement de soi.

Le même jour, nos vétérans ne se posaient pas le problème dans les mêmes termes, dans le Nord, à Faches Thumesnil, lors du circuit national vétérans, disputé au fleuret et au sabre. Thiébaud, passé un peu à côté de sa compétition ce jour là, et Matthieu, dont les sensations ont été aussi bonnes que ses résultats (14ème au final), sont évidemment là pour le plaisir, après une belle route dans le monde de l’escrime.

Dimanche 03 février 2019 : du beau bronze pour Matteo en Escrime Fauteuil !

Du côté de Val d’Europe, c’est un troisième podium consécutif, pour notre escrimeur Matteo Luthi, qui dispute désormais régulièrement les compétitions d’épée handisport et les tournois en fauteuil ! Après avoir obtenu deux titres de Champion épée Ile de France, il se présentait dimanche en outsider, où il retrouvait son grand copain Moussa, du CSINI, et un nouvel adversaire, Quentin du Masque de Fer de Lyon. Après une poule plutôt diesel (3 v 2d), Matteo finit 3ème avec une belle médaille !

***

Pendant ce temps là, durant le mois de janvier, les “maestros” ont mis la main à la pâte en fixant aux murs du gymnase Gambetta, les futurs panneaux répétiteurs de signalisations des touches, pour que les licencié.e.s du CEFC puissent profiter pleinement des pistes et disputer des assauts aux armes électriques de manière plus régulière. Pendant ces travaux, nos jeunes ont fièrement représenté les couleurs durant un mois de janvier fou, de Clermont à Rueil, en passant par les assauts de nos amis espagnols Maria et Carlos, de passage en Ile de France, aux tournois de Coupe du Monde de St Maur, et de Paris à Coubertin. Les combats au fleuret simple, durant tout le mois de janvier, tout comme la minutieuse confection des câbles et tests électriques, ont forgé une patience pour tous. La recette des futures victoires se situe quelque part dans ces jours de persévérance et de travail collectif.

Thomas Fioretti

un grand merci à notre arbitre des compétitions M13 M15 Florent “Joker” Bauger et notre accompagnateur- animateur Pablo Rey !

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com